La Voix: Marie-Pier Gamache la rockeuse!


Nous avons eu le privilège de découvrir la talentueuse Marie-Pier Gamache aux auditions à l'aveugle de La Voix dès la deuxième émission. Du haut de ses talons noirs, elle nous a chanté Highway to hell avec sa voix bien à elle! Tel le propos de Marc Dupré, elle est définitivement remplie d'énergie! On a bien vu que « la p'tite blonde est capable de rocker »! C'est avec beaucoup de plaisir que nous avons eu l'adepte de classique-rock en entrevue!


Petite Boîte: Aujourd’hui ça fait 48h que tout le Québec voyait ta performance à La Voix … 2 jours plus tard, comment ça se passe? Comment vis-tu tout ça?

Marie-Pier: J'ai reçu énormément de messages sur les réseaux sociaux, ça n'a aucun bon sens. J'ai essayé de tout répondre mais c'est impossible. Le premier soir je me suis dit « je vais répondre à tout le monde » rendu à 4h du matin, je me suis dis « bon ben je ne serai pas capable »... Ça n'a jamais arrêté et encore aujourd'hui ça n'arrête pas du tout. Aujourd'hui j'ai envoyé un message à tous disant que je ne pouvais pas tous leur répondre mais que j'ai tout lu. Je suis finalement arrivée à tout lire aujourd'hui. C'est beaucoup de travail quand même... Je suis contente, c'est beaucoup d'amour de tout le monde.

P.B.: Tu as décidé de te joindre à l’équipe de Marc Dupré, qu’est-ce qui a motivé ton choix?

M-P: Aujourd'hui je ne sais pas s'il s'en rappelle, mais à 16 ans j'ai chanté avec les Pornflakes à Sorel et Marc était là. C'est mon producteur qui m'avait mis en contact avec eux. Et je les ai trouvés tellement gentils et je me suis toujours dit qu'un jour j'aimerais travailler avec Marc, c'est quelqu'un de tellement généreux. Éric je l'adore mais j'avais en tête depuis longtemps l'idée de travailler avec lui (Marc Dupré). En gros, c'est pour cela je crois que j'ai choisi Marc.

P.B.: Comment vois-tu la suite de ton aventure à La Voix ?

M-P: Pour l'instant je n'ai pas encore eu le temps de voir dans la vie qu'est-ce que ça va changer mais j'ai déjà beaucoup le support des gens. Sinon je suis vraiment le genre de fille qui va lâcher prise et laisser tout aller le temps des émissions. C'est sûr que je vais quand même profiter de cette visibilité, en même temps ça me donne l'opportunité de montrer aux gens ce que je peux faire. Plus de gens possibles vont pouvoir apprécier mon talent, en quelque sorte.

P.B.: On a appris que tu es amie avec nul autre qu'Andréanne Leclerc et Jean-Marc Couture...

M-P: En fait, Jean-Marc je l'ai connu par l'intermédiaire d'Andréanne. Je connais beaucoup plus Andréanne à la base.

P.B.: D'accord! Étant donné qu'ils ont aussi participé à une téléréalité musicale, t'ont-ils donné des conseils? T’ont-ils fait des mises en garde?

M-P: Non absolument pas, les commentaires ont été très positifs. Moi j'avais une idée très négative de ça au départ... Je n'étais pas dans le feeling de faire ça. Moi j'étais plus du genre à faire des shows dans les bars. Un moment donné j'étais avec Andréanne et elle m'a demandé pourquoi je ne m'essaie pas. Elle a travaillé avec Jérôme Couture, Andie Duquette... Et apparemment qu'ils ne regrettent pas du tout et que leurs trucs roulent bien aussi. Ils ne voient aucun côté négatif à ça, tout ce qu'ils font c'est profiter de cette visibilité-là. Je pense qu'à ce moment-là, même après tous ces conseils-là, j'avais besoin d'un nouveau défi.

P.B.: On t'a entendu chanter du rock à ton audition, quel est le genre musical de Marie-Pier Gamache? Qu’est-ce qu’on pourrait t’entendre chanter pendant toute ton aventure La Voix ?

M-P: Ce qui vient vraiment me chercher c'est du rock depuis que je suis toute jeune . Parfois les gens me disent « tu n'as pas tellement la voix très rock » mais ce qui me fait vraiment vibrer c'est ça. Autant que j'ai fait du country à 16 ans, j'avais fais une petite tournée au Québec... Je suis vraiment dans tous les styles et je crois qu'à La Voix on aura une bonne idée de ce que je fais. J'aime bien les trucs qui sonnent vieux, classique rock. Je ne veux pas que ça sonne «nouveau-pop-2014»! Donc en général j'aime vraiment quand ça sonne vieux!




Un petit conseil de Marie-Pier:
Moi j'ai eu peur longtemps de foncer et faire des concours. Il y en a qui me disent que j'ai pris la manière facile mais ce n'est pas vrai. Ça fait longtemps que je travaille mon talent et ça fait longtemps que je fais ça dans la vie donc il ne faut pas avoir de préjugés envers ça et si on est rendu là, il faut prendre l'opportunité qui passe!



Suivez Marie-Pier sur Faceboo k et Twitter !








Questions par Martine Boucher
Entrevue par Claudia Boisvert
Crédits photos: (1) Youtube (2) Page facebook de Marie-Pier

Commentaires