La Voix: Mélina Laplante droit devant


La semaine dernière, nous avons eu la chance de découvrir Mélina Laplante à l'émission La Voix. Elle a interprété One and Only de Adèle, une pièce qui allait parfaitement à sa voix. Après avoir convaincu 3 coachs de se retourner pour elle, c'est avec Marc Dupré qu'elle a choisi de poursuivre l'aventure. Du haut de ses 19 ans,  Mélina sait ce qu'elle veut faire dans la vie et fera tout pour y arriver.

P.B: Suite à ton passage à l’émission La Voix la semaine passée, à quoi a ressemblé ta semaine? As-tu eu une semaine chargée?

M.L: Oui vraiment et en plus, je suis au cégep et donc j'avais des cours en même temps! C'est sûr qu'il y a eu les entrevues et aussi, tous les messages que les fans nous envoient qui sont vraiment touchants! Moi, j'aime ça quand j'écris à quelqu'un de recevoir une réponse, alors je voulais vraiment répondre à tout le monde, mais malheureusement je me suis rendu compte assez rapidement que ce ne serait pas possible parce qu'il en avait vraiment beaucoup donc oui, on peut dire que j'ai eu droit à une grosse semaine! (rires)

P.B: Lors de ta performance, trois des coachs se sont retournés: Éric, Marc et Louis-Jean. Tu as choisi de te joindre à l’équipe de Marc Dupré, comment as-tu pris ta décision?

M.L: Marc a toujours été une personne que j'aimais beaucoup! J'ai toujours aimé ses chansons, sa musicalité et il y a aussi quelque chose qu'il dégage qui m'a toujours inspiré. Ça a été le premier à se retourner et ça a comme été un déclic pour moi. En fait, au début je me rendais là et je voulais simplement que quelqu'un se retourne, parce que c'est tellement de préparation juste de faire l'audition à l'aveugle que tu as vraiment le goût que ça marche. Donc, je suis arrivée sur scène et j’espérais seulement qu'un d'eux se retourne et quand ça a été Marc, c'est vraiment là que j'ai eu un déclic.

P.B: Tu as interprété la pièce One and only de Adèle, qu’est-ce qui a motivé ton choix de chanson pour l'audition à l'aveugle?

M.L: Cette chanson-là me suit depuis un bout! J'ai faits mes auditions au cégep avec cette chanson et j'ai dû l'entendre deux fois avant de commencer à la chanter alors je ne me suis pas approprié ce qu'Adele fait avec cette chanson. Je me la suis approprié. Je savais qu'en mettant toutes les couleurs que j'ai dans ma voix dans cette chanson-là, ça me représenterait plus que n'importe quelle pièce que j'aurais pu interpréter et qui aurait beaucoup ressembler à l'artiste qui la chante. Parce que souvent quand on écoute une chanson, on va être porté à chanter comme le fait l'artiste original. Donc, je savais que c'était un choix safe et comme je l'avais chanté auparavant et que j'avais eu des commentaires positifs, je me suis dit que je faisais un bon choix. Surtout qu'on m'avait déjà dit que c'était une des chanson qui m'allait le mieux!

P.B: Effectivement c'est une chanson qui te va vraiment bien, félicitation pour ta belle performance!

M.L: Merci, c'est gentil!

P.B: Une journée d’audition dans la peau de Mélina Laplante ça ressemble à quoi? As-tu un rituel avant de monter sur scène? Comment arrives-tu à gérer ton stress?

M.L: Je crois que ce qui a aidé à gérer le stress, c'est le fait que nous étions tous ensemble (ceux qui passaient l'audition la même journée). Nous étions tous réunis dans la même salle, dans un genre de petit salon aménagé pour l'occasion. On pouvait parler avec les autres, échanger ensemble, partager notre stress et des tranches de vie, alors ça allégeait l’atmosphère. Il y en avait aussi qui avait leurs guitares, alors on a peut faire quelques chansons avant. C'était vraiment le ''fun''! C'est sûr qu'avant de monter sur scène, il y a un moment où on est dans la petite salle d'attente, c'est la partie où tu réalises que tu t'en vas sur scène bientôt. Après ça tu es devant les grandes portes rouges et tu sais qu'il y a les coachs de l'autre côté, que tout le public est là et que c'est maintenant que ça se passe. Ça c'est le moment stressant je te dirais. Un coup sur scène, je pense que j'ai tout oublié et je me suis laissée aller, puis ça a porté fruit donc je suis vraiment contente!

P.B: Tu as profité du moment! Tu disais plus tôt que Marc Dupré était un artiste qui t'inspirait beaucoup, musicalement qui sont tes autres inspirations?

M.L: Whitney Houston est vraiment une grande source d'inspiration pour moi, j'aime beaucoup sa musicalité. Elle faisait vraiment des choses extraordinaires avec sa voix. Quand j'écoutais ses chansons, je me concentrais vraiment sur sa voix et moi, c'est ce que je veux dans la vie. Je veux faire des chansons que peu importe le genre, les gens vont accrocher sur ma voix. De trouver ce quelque chose de spécial qui fait accrocher les gens!

P.B: Bien que tu es encore au tout début de l'aventure, comment entrevois-tu la suite de ton aventure à La Voix?

M.L: Là, il va avoir la partie duel qui va commencer et ça c'est certain que c'est une grosse étape. J'y vais vraiment une étape à la fois et advienne que pourra. Pour vrai, que je me rende plus loin ou pas, pour moi c'est déjà quelque chose d'énorme que je me sois rendu où je suis et en plus de travailler avec Marc, c'était vraiment le plus beau cadeau qu'on pouvait me faire!
P.B: Peux-tu nous parler de ton parcours musical qui t'a amené jusqu'à La Voix?

M.L: Quand j'étais toute petite, ma mère m'avait dit que je serais une bien meilleure chanteuse si j'apprenais à jouer d'un instrument. Elle, elle avait déjà joué du piano alors on en avait un à la maison, alors elle m'a initié au piano. J'ai commencé à l'âge de 4 ans environ! Donc, j'ai joué du piano classique pendant 8 ans et quand j'ai atteint 12 ans, j'étais un peu tannée parce que je voulais faire du chant depuis longtemps, mais je m'étais toujours dit que si je savais mieux jouer du piano ça m'aiderait et effectivement ça m'a beaucoup aidé! Rendue à l'âge de 12 ans j'ai dit à ma mère «Je pense que je vais faire une assez bonne chanteuse!» On est entré en contact avec ma professeure de chant et j'ai commencé ces cours à 12 ans,  ça fait donc maintenant 6 ans que je fais mes cours de chant. Je n'ai jamais fait de gros concours de chant, mais j'ai fait partie d'une chorale a cappella de mon école secondaire, à partir de secondaire 3 et j'y ai été 3 ans. On faisait des concours avec Heritage festival, donc on se promenait aux États-unis. On est allé à Washington, à Toronto et à New-York pour faire ces concours de chorale de tous les styles. Nous, on était une chorale jazz mais on faisait aussi du pop, on a fait des chansons des Misérables... On était vraiment variés! Ça a été une superbe expérience qui nous a permis de rencontrer des gens du milieu dont une chanteuse de Toronto qui s'appelle Kellylee Evans. Je pense que c'est là que j'ai vraiment eu la piqûre, surtout à la fin du secondaire c'est vraiment là que tu découvres ce que tu veux faire à l'aube de ton passage au cégep. J'ai vraiment compris que je ne voulais pas seulement faire de la musique par passion mais que je voulais en faire le travail de ma vie.

P.B: Donc présentement, tu es au cégep en musique?

M.L: Oui, exactement! Je suis en deuxième année dans une technique en chanson pop!

P.B: Cool! Tu nous disais tantôt que tu as reçu une tonne de messages de tes fans et que tu n'as malheureusement pas pu répondre à tous. Si on profitait de cette entrevue pour leur répondre qu'est-ce que tu leur dirais?

M.L: Merci, tout simplement merci! C'est assez incroyable... C'est fou la visibilité que ça apporte! En même temps, on ne s'attend pas à recevoir autant de messages, surtout des gens qu'on ne connaît pas du tout ou encore des gens à qui je n'ai pas parlé depuis des années qui me disent «Wow, je t'ai vu à La Voix, c'était excellent!» J'ai eu des messages où les gens me disaient que j'étais une source d'inspiration, ça me touche vraiment! Je suis le genre de personne à aller prendre mon inspiration ailleurs et de savoir que des gens viennent chercher leur inspiration chez moi c'est assez spécial! Ça me touche vraiment droit au cœur, donc un gros merci!

P.B:  Seras-tu devant ta télévision ce soir question de rencontrer les candidats qui s'ajouteront à ton équipe?

M.L: C'est certain! J'ai super hâte de voir les nouveaux arrivants dans mon équipe!

P.B: Mélina, je te souhaite bonne chance pour la suite de ton aventure à La Voix! Je te souhaite de te rendre le plus loin possible et un énorme merci de nous avoir accordé cette entrevue.

M.L: Merci à toi!





Commentaires