Entrevue | Passe moé à puck (Hommage aux colocs)



Entrevue par Stéphanie Lague 
Crédit Photo: Jean Rénaud

leur spectacle à La Chasse-galerie, nous avons pu rencontrer le chanteur et guitariste principal du groupe Passe moé à puck, Simon Beaudin, avec qui nous avons pu discuter de son parcours et des projets du groupe.


Petite Boîte : Comment es-tu arrivé dans le groupe Passe moé la puck?

Simon Beaudin : J’ai étudié au CÉGEP avec Samuel et Francis (bassiste et guitariste du groupe) et déjà là, nous avons fait un hommage aux Colocs. Nous avions joué lors de la tournée Dédé pour la vie. Les gars ont intégré Passe Moé à Puck et moi je suis arrivé après. Ils voulaient que je remplace le chanteur-guitariste et c’est comme ça que c'est arrivé. Le groupe, c’est un ramassis de personnes qui adorent Les Colocs!

P.B. : Pourquoi avoir intégré un groupe hommage aux Colocs plutôt qu’un hommage à un autre groupe?

S.B. : La musique de Dédé a vraiment eu un rôle particulier. J’ai découvert Les Colocs et je suis entré dans leurs œuvres vraiment au secondaire qui est une période de grosse remise en question pour tous les jeunes. Je me suis vraiment retrouvé dans leurs univers. C’est un des plus grand ou sinon le plus grand groupe marquant des années 90 au Québec. C’est un groupe qui a la particularité et la capacité de présenter un contenu riche et intéressant. Qui ne connait pas les Colocs ici au Québec?

P.B. : En gros, ce qui t’as le plus marqué ce sont les textes ou le regroupement des Colocs en général?

S.B. : C’est sûr que c’est l’univers de Dédé au niveau des textes qui m’a beaucoup parlé.
Les Colocs ce sont de bons musiciens, mais en même temps ce ne sont pas les meilleurs musiciens. Ce qu’ils ont, c’est une intensité et une sincérité dans ce qu’ils font. C’est surtout ça qui est venu me chercher.


P.B. : En faisant l’hommage aux Colocsm est-ce que vous avez la même sincérité, intensité, le même engouement à le faire tout le monde ensemble?

S.B. : On essaie, c’est sûr! Justement c’est un de nos mantras d’essayer de reproduire l’énergie des Colocs sur scène. On peut tomber je trouve dans des hommages caricaturaux, mais on ne se met pas de perruque par exemple (rires). J’ai beaucoup de respect pour le personnage de Dédé et la personne qu’a pu être André Fortin et c’est un rôle que je trouvais dur à incarner dans un hommage. Je ne veux pas me prendre pour Dédé Fortin, loin de là!



P.B. : Tu ne veux pas le personnifier, tu veux plus le faire pour lui rendre hommage…

S.B. : On veut le faire revivre, faire de la musique et être le plus fidèle à ça. C’est assez tripant de voir que tant d’années après le groupe Les Colocs,  fasse encore triper le monde.

P.B. : Avez-vous des projets pour cet été? Festivals, Spectacles, etc…?

S.B. : Nous avons des shows de prévus pour la fin mai. Nous en avons en juin. Nous avons des shows de St-Jean. Entre autres, nous jouons le 24 juin au Bistro à JoJo et nous jouons le 23 juin en Beauce.


P.B. : Vous allez faire beaucoup de spectacles dans les coins que vous connaissez?

S.B. : Nous essayons justement de faire des spectacles ailleurs…


P.B. : Vous avez fait le Club Soda, il n’y a pas si longtemps?

S.B. Oui! Ça a été une superbe expérience! Il va y avoir une difficulté à l'agenda pour le groupe cet été, c'est que je quitte pour une partie de l’été dans le parc de la Vérandrye pendant 2 mois et demi. Nous sommes donc encore en train de vérifier les dates de disponibilités du groupe pour les spectacles.

P.B. : Nous avons vu sur votre page Facebook que vous aviez peut-être certains projets pour 2014-2015?

S.B. : Nous sommes en train de regarder ce que nous voulons faire. Nous aimerions faire des spectacles avec d’autres groupes hommages.


P.B. : Tous pour les Colocs?

S.B. : C’est des groupes différents. Puis aller jouer dans les bars que les Colocs ont été. Comme en novembre ou en décembre, Passe moé la Puck a été au Petit Campus, mais il y a aussi le Bobard, le quai des Brumes. Sinon c’est ça, nous sommes dans les discussions à savoir où est-ce que l’on aimerait jouer, nos préférences... Ce serait aussi de voir avec Francis (gérant et guitariste) si nous pouvons intégrer les festivals comme celui de la galette de Sarrazin. C’est sûr que de se promener dans les festivals ce serait tripant.


P.B. : Est-ce que vous voudriez faire un album?

S.B. : Non!

P.B. : Dans le fond vous votre but c’est de rendre hommage aux Colocs et de montrer aux gens qu'encore aujourd’hui les Colocs sont vraiment au top?

S.B. : Oui et de continuer à faire vivre cette musique-là. Nous n’avons pas de prétention à devenir autre chose. C’est de le faire le plus fidèlement possible sans trop se détourner l’esprit.


P.B. : Est-ce que vous avez déjà rencontré ou vu un des membres des Colocs?

S.B. : Moi, je ne les ai pas rencontrés en personne, mais je les ai vus en spectacle. Je pense que c’était en 2009 quand La Comète est sortie. Ils avaient un spectacle pour rendre hommage à Dédé Fortin. Je sais aussi que Jul (Batteur), qui est un peu plus vieux a déjà vu les Colocs en spectacle au Cégep de Maisonneuve.


P.B. : Pourquoi être venu au Café Culturel de la Chasse-Galerie? Est-ce la première fois?

S.B. : C’est la première fois! Nous avons étudié au Cégep à Joliette et la Chasse-Galerie est pas mal connue dans le coin. Nous sommes venus plusieurs fois voir des spectacles, l’endroit est vraiment cool et nous voulions avoir la chance de venir jouer ici.



Un gros merci à Francis Malo et à Simon Beaudin de nous avoir donné du temps pour faire cette entrevue.



Si vous voulez avoir de plus amples informations sur les dates de spectacle et leurs projets, vous pouvez aller sur la page Facebook du groupe


Commentaires

  1. il y a aussi un tres bon drumer qui les accompagne parfois au nom de Dominic Lupien

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Veuillez noter que tout commentaire blessant, harcelant ou visant personnellement un artiste peut se voir supprimé sans préavis.

Merci!