Première Montréalaise de Gabrielle Goulet

Par Stacy Rajarison
Crédits photos: Claudia Boisvert


Du haut des ses 21 ans, Gabrielle Goulet a déjà une feuille de route artistique impressionnante. Originaire de Bourget, une ville à l'est de l'Ontario, l'auteure-compositrice-interprète a fait sa première montréalaise vendredi dernier à la salle Claude-Léveillée de la Place des Arts dans le cadre de la 11e Série Découvertes des Week-ends de la chanson Québécor.

Accompagnée de Nathan Da Silva à la guitare, de Martin Rocheleau à la basse et de Marc Dumas à la batterie, la chanteuse, guitare à la main, nous a présenté les morceaux de son premier album Papillon . Dans une ambiance intime, la très souriante Gabrielle a su rapidement donner le ton à la soirée en débutant de façon énergique avec la pièce Là où j'ai grandi . Artiste, oui elle l'est, mais elle nous confie être demeurée cette jeune fille normale (quétaine dira-t-elle) qui a grandi à la campagne et qui aime les petites choses simples de la vie. La chanson Ta voix alors suivra.


Ses chansons tirent leur inspiration de ses expériences et états d'âmes personnelles comme Mon cher papa qui est dédié à son père, une personne qu'elle chérit, mais qu'elle voudrait qui l'encourage davantage dans sa carrière musicale. Une prestation où l'émotion était très présente. Poursuivant dans cette même veine, la franco-ontarienne a interprété la chanson Crier qu'elle a écrite à la suite de la tragédie impliquant Marjorie Raymond, victime d'intimidation. Faisant régulièrement des
spectacles dans des écoles secondaires, par cette pièce, elle souhaite lancer un cri d'espoir aux jeunes aux prises avec l'intimidation.

La chanteuse de 21 ans a plus d'une corde à son arc et elle nous le démontre en reprenant avec brio des pièces de ses artistes préférées. Allant de Comme on attend le printemps de Jérôme Couture à Feel Happy de Véronic Dicaire, Gabrielle Goulet, bien à l'aise sur scène, ne manque pas un instant pour charmer son public. Celui-ci ne va pas hésiter à la rejoindre dans ses performances rythmées en fredonnant par-ci par-là des segments des chansons et à l'accompagner lors de sa version française du classique de Katrina  & The Waves, Walking On Sunshine .

Gabrielle Goulet, c'est une vraie boule d'énergie et une heure avec elle représente une bonne dose de fraîcheur et d'authenticité. Pour en apprendre plus sur cette jeune artiste en pleine ascension, visitez son site officiel .


Commentaires