Vernissage de Rio

Par Stacy Rajarison
Crédits photos: Claudia Boisvert


Un artiste-peintre québécois avec un style bien unique et dont nous n'avons pas fini d'entendre parler, c'est bel et bien Sébastien Riopel alias Rio.

Après un bref passage dans le domaine de l'horticulture, Sébastien Riopel revient rapidement à sa passion première, l'art et s'y consacre à temps plein depuis. Véritable autodidacte, Rio a, depuis son plus jeune âge, manié diverses techniques pour obtenir des résultats bien propres à lui et qui ont contribué à façonner sa marque de commerce.


Ce sont d'imposants visages à la chevelure longue et ondulée et avec des lèvres pulpeuses qu'on retrouve sur les toiles de la nouvelle collection de Rio présentée vendredi dernier lors de son vernissage aux Meubles Reno. Depuis toujours, l'artiste québécois a été inspiré par les visages de ses amis mannequins, plus précisément par tout ce qui avait trait aux mâchoires, au cou, bref à l'extase. Cela a donc été naturel pour lui d'exploiter cette partie du corps dans ses œuvres. « Je ne peins jamais les yeux et le nez parce que j'adore le mystère. Pour moi, l'émotion passe par les lèvres, les mouvements et les couleurs », nous explique-t-il. N'utilisant que la peinture à l'huile dans son travail, Rio vient donner davantage de vie à ses toiles grâce à ce médium de sorte à obtenir un résultat très attrayant pour l'œil. En effet, le public ne peut pas faire fi de ces magnifiques couleurs printanières empreintes sur les différents tableaux, grandement inspirées par les couleurs tendances des nouvelles collections de mode. « Je veux aller chercher un côté mode à mes œuvres, mais apporter l'œuvre d'art aussi à la mode », précise Rio.


Lors de ce vernissage, la sympathique et enjouée DJ Abeille Gélinas était derrière la console pour ajouter de l'ambiance à la soirée comme seule elle sait le faire. L'animatrice Anouk Meunier est également venue faire un tour à l'exposition de son ami peintre. Possédant déjà des toiles de Rio chez elle, elle a tenu à être présente pour l'encourager.

Au final, Sébastien Riopel veut représenter un message de bien-être à travers ses toiles qui gagnent à être découvertes si ce n'est pas encore le cas. « Je veux que mes clients se sentent bien. Je veux qu'ils puissent installer la toile au-dessus d'un lit, par exemple, et que ça fasse ''cozy''! », nous dit-il.



Allez découvrir cette exposition qui se poursuit tout au long du mois. Ouverte à tous et gratuite!
«Vernissage de Sébastien Riopel»
Meubles Reno: 2673 Charlemagne, Montréal


Merci à Émilie Rodgers d'avoir rendu cette entrevue possible.

Commentaires