Dans l'univers d'Alexandre Poulin

Article et photos par Martine Boucher



Le 28 mai dernier, Petite Boite a eu la chance d'entrer dans l'univers d'Alexandre Poulin, le temps d'une soirée. C'est à L'Astral qu'avait lieu la rentrée Montréalaise du chanteur pour son spectacle Le mouvement des marées qui parcourra le Québec et l'Europe. 
C'est avec son plus récent extrait Comme des enfants en cavale qu'Alexandre Poulin a fait son entrée sur scène devant un public fidèle. Tout au long de la soirée, la foule chantait les paroles de chacune des pièces du chanteur, ce qui est visiblement venu le toucher droit au cœur. Avec un seul autre musicien à ses côtés, le chanteur a présenté des pièces tirées de ses trois albums. Mathieu Perrault, a offert une solide performance, jouant d'une multitude d'instruments. La complicité des deux hommes sur scène était agréable à voir; Les blagues coulaient à flots!

Alexandre Poulin est non seulement un chanteur au talent remarquable, mais il est également et surtout un poète. Chacune des pièces étaient précédée d'une préface. Alexandre Poulin a sans aucun doute, un grand talent de conteur! En passant, par sa visite d'un foyer Africain en France et allant jusqu'à sa rencontre marquante avec des marins, de ses histoires de jeunesses, jusqu'à ses d’anecdotes comiques, l'artiste raconte ses inspirations. Il est touchant, sincère, accessible et d'une profondeur exceptionnelle. À la toute fin de la soirée, Alexandre Poulin est descendu dans la salle, le temps d’interpréter la pièce Prière, debout sur une chaise en centre de la salle, entouré de la foule qui chuchotait les paroles de la chanson.

En terminant, Alexandre Poulin a offert un rappel... pas comme les autres! ''On ne perdra pas de temps, à applaudir en se demandant va-t-il revenir, va-t-il ne pas revenir?!'' Et ce fût reparti pour trois autres chansons, avant de prendre fin sur les notes de la pièce La misère de Paris.

Un peu d'histoire...

C'est en 2008, qu'Alexandre Poulin a lancé son tout premier album éponyme sous l'étiquette des disques Victoire. Un album très bien accueilli par les critiques. D'ailleurs en 2009, l’ADISQ a souligné le travail de l'auteur-compositeur-interprète en le nommant dans la catégorie « Révélation de l’année ». 

Son second album, a vu le jour en 2010. Réalisé par Éric Goulet, l'album Une lumière allumée offre des textes réfléchis qui racontent chacun à leur façon, de petites histoires sans refrains... La marque de commerce de l'auteur! Cet album aura permis à Alexandre Poulin de recevoir de nombreux prix, dont l’album francophone de l’année aux Canadian Folk Music Awards de Toronto (2011). Fait intéressant: Les étudiants Québécois, du primaire au collège, ont la chance d'étudier certains des textes de l'auteur. 

Finalement, c’est entre la France et le Québec qu’Alexandre Poulin a écrit son troisième album, Le mouvement des marées. Ce plus récent album nous amène dans l'univers ''Alexandre Poulin''. Les textes planent entre la douceur et la douleur. Ses pièces sont touchantes, sincères et imagées. Un album que je vous conseille sans hésiter! Un album à lire et à écouter!

Pour tout savoir sur Alexandre Poulin, je vous invite à visiter sa page officielle. Suivez-le également via Twitter et Facebook. Et surtout, vous devez absolument aller le voir sur scène, et pour ce faire, cliquez ici!

Pour voir toutes nos photos de l'événement, cliquez ici!

Commentaires