Entrevue partie 2| Les soeurs Riverin



Entrevue par Stéphanie Lague
Crédit photo: Stephanie Lague

Pour voir la partie 1 de l'entrevue, cliquez ici !


P.B. : Comment est arrivé ce projet?


M-È.R. : C’est Brigitte Marchand qui nous connait depuis longtemps qui nous a appelés. À ce qu’elle nous a dit, elle a eu un coup de cœur pour nous et quand elle a débuté ce projet-là elle a tout de suite pensé à nous. Nous avons été touchés qu’elle pense à nous surtout qu’elle était présente à l’enregistrement et qu’elle participait à l’arrangement. Elle avait vraiment une idée précise de ce qu’elle voulait pour nous sur cet album là. On a eu beaucoup de plaisir en studio, beaucoup de fous rires avec Brigitte.

P.B. : Qu’est-ce qu' Album de famille vous a apporté autant personnellement que professionnellement?

M-È.R. : Bien nous nous sommes senties privilégiés et reconnues dans le milieu. Nous savons que nous sommes connues dans le milieu de par nos pairs, de par les gens avec qui nous travaillons, mais le fait de se faire inviter officiellement sur un album avec d’aussi grands noms, c’est pour nous une façon de nous dire bienvenue les filles! En plus que c’est un album de famille et que ça fait 20 ans que nous chantons ensemble, c’est vraiment génial d’en faire partie.

C.R. : C’est une fierté de pouvoir faire partie de toutes ces grandes familles là. C’est un beau cadeau, un beau bijou pour nous.

M-È.R. : Quand nous l’avons enregistré, nous ne savions pas ce que les autres allaient proposer comme chanson et cela a été vraiment très agréable de découvrir ce que les autres avaient fait. C’est quand nous sommes allés au lancement que nous avons pu découvrir toutes les autres versions et en même temps nous avons pu découvrir qui était sur l’album. Nous étions vraiment impressionnées d’être aux côtés de Ginette Reno, Renée Martel, Mario Pelchat, Judi Richards etc…


P.B. : Quels sont vos prochains projets ensemble et seule pour cet été?

K.R. : Nous passons l’été à Sherbrooke avec le spectacle Cowboys de Willie à Dolly. Nous serons là du 11 juillet au 23 août. Pour nous, c’est un été quand même assez chargé puisque c’est 4 représentations par semaine. Ensuite, à l’automne, nous reprenons les spectacles des Sœurs Riverin. Nous sommes en train de peaufiner un spectacle à présenter. La première du spectacle des Sœurs Riverin se fera le 25 octobre 2014 au Théâtre Palace Arvida, dans notre coin. Nous allons prendre des bouts du spectacle que nous avions déjà fait au Lion d’or et on va présenter aux gens de nouvelles chansons avec le matériel des albums.

C.R. : Il y a le téléthon Enfants Soleil qui s’en vient pour nous où nous sommes juge pour le concours Jeunes espoirs Enfants Soleil. Durant la nuit, nous allons accompagner les jeunes et durant le jour aussi, nous allons chanter avec eux durant le téléthon. Il y a beaucoup de choses qui s’en viennent tranquillement pas vite quand même (rires).

M-È.R. : Puis moi, je vais finir de faire les tournages avec Mix 4 puisque je suis professeur pour les jeunes. Donc quand les jeunes vont être en tournée, je vais les préparer pour ces spectacles et je vais aller les voir à quelques reprises.

P.B. : Comment faites-vous pour concilier tous vos projets ensemble? Puisque vous avez un horaire très chargé.

C.R. : En fait, je crois que ça prend beaucoup de coup de fil…

K.R. : Hangouts (application) c’est vraiment extraordinaire! (rires)

C.R. : Avec cette application, on peut se faire des réunions sans trop se déplacer, mais c’est important de se trouver des petites plages horaires à toutes les trois pour vraiment planifier ce qui s’en vient dans les semaines et les prochains mois à venir. Comme tu dis nos horaires avec les enfants et les spectacles se remplissent vite. Je pense qu’on prend le temps de se voir, mais quand nos horaires sont plus chargés, il y a des choses qui prennent un peu moins de place. Je pense que ça s’équilibre quand même assez bien. Il est certain qu’il faut travailler sur le projet des Sœurs Riverin sinon la vie va trop vite et nous n’avons pas le choix de forcer un peu pour que cela se passe.

P.B. : Que faites-vous dans vos temps libres lorsque vous en avez?

Les trois sœurs : On compose (rires)

M-È.R. : On passe du bon temps avec nos amis, nos amours et nos enfants. C’est ça le plus important. C’est sûr que de l’extérieur ça l’a l’air très chargé, mais quand on réussit à bien équilibrer les choses, ça fonctionne bien.

K.R. : Ce que nous nous sommes toujours dit c’est que l’important pour nous, est de toujours avoir le plaisir de faire ce que nous faisons. Tant et aussi longtemps que nous allons avoir du plaisir à faire ce que l’on fait, nous allons le faire.

M-È.R. : Ce qui est l’avantage de faire de l’autoproduction c’est que nous restons libres de faire ce que nous voulons. Nous travaillons très fort et ne refusons pas grand-chose, mais nous restons quand même libres de ce que nous voulons faire et du temps que nous accordons à tout cela.

Nous voulons remercier les Sœurs Riverin d’avoir accepté notre invitation pour l’entrevue!



Vous pourrez donc les voir à Sherbrooke cet été et si vous voulez savoir leurs dates de tournées vous pourrez les suivre sur leur site internet au http://www.soeursriverin.com/



Profitez-en pour aller acheter leurs albums en même temps! Le prochain album Les Sœurs Riverin III sortira bientôt.

Commentaires