Entrevue | Joslei, une artiste unique

Entrevue par Martine Boucher
Crédit photo: joslei.com

La belle Joslei lançait mercredi dernier son album La guerre au quotidien dans sa ville natale Trois-Rivière. Nous avons eu la chance de la rencontrer quelques heures avant le jour ''J''.  Découvrez cette artiste unique en son genre qui amène un vent de fraicheur et qui vous fera sans aucun doute tomber en amour avec elle et avec son œuvre.

Petite Boite: Ton lancement s'en vient à grand pas, comment te sens-tu à l'approche du jour ''J''?

Joslei: J'essaie de rester quand même relax. Je pratique mes chansons et je reste ''focus''. En même temps pour moi ce qui compte, c'est d'avoir du plaisir avec les gens quand je suis sur scène, parce que quand on n'a pas de plaisir à faire ce métier, on est mieux de ne pas le faire. Tout donner sur scène, je crois que c'est notre rôle, une question de respect pour les gens qui nous écoutent et qui se déplacent pour nous... Donc, je te dirais que je me sens bien, je sais que tout va bien aller!

P.B: Tu as choisi de faire ton lancement dans ta ville natale, Trois-Rivière. C'était important pour toi de vivre ce grand moment chez toi?

Joslei: Oui, c'est important! Il y a des gens de Trois-Rivière qui depuis de nombreuses années me demandaient de faire un album et aimaient beaucoup les chansons que je jouais, donc finalement ce n'était que le retour des choses que de faire le lancement directement là-bas pour ces gens-là. Je suis certaine que ça va rayonner dans le reste du Québec.

P.B: Est-ce que c'est le seul lancement que tu vas faire ou tu en feras aussi dans d'autres villes?

Joslei: Je fais un lancement à Québec la semaine prochaine, le 7 mai à l’ Archibald de Ste-Foy ! J'ai vécu presqu'une décennie à Québec, donc j'ai aussi pas mal de monde là-bas. Je vais peut-être en faire un aussi à Montréal au courant de l'année!

P.B: Quel genre de lancement offriras-tu au public? Est-ce que c'est plus intime...

Joslei: Non! Nous ce n'est pas intime, c'est vraiment ''Open'' (rires) C'est très festif Joslei: Le spectacle . C'est comme un feu d'artifices, il y a des changements de costumes et trois musiciens. On fait du Folk-Rock et au travers de ça, on met des coups de cœur musicaux Anglos et Francos. Ça va vraiment être un beau spectacle, qu'on fera en format 5 à 7. Dans l'endroit que j'ai choisi, le Nord-Ouest café , ça peut être assez rock n' roll. Ça va être un très très bel événement! Un gros party!

P.B: Peux tu nous parler un peu de ton album? Au niveau du son, des collaborations...

Joslei: Oui, j'ai fait plusieurs collaborations. Tout d'abord, la chanson L'armée des marteaux qui a été réalisée par Dominique Messier qui est le batteur de Céline Dion! J'ai enregistré plusieurs chansons au studio Picolo, c'est un studio où le son est extraordinaire. J'ai vraiment adoré mon expérience là-bas!

P.B: Comment s'est passé l'enregistrement en studio?

Joslei: Ça va toujours bien, que ce soit au Picolo ou ailleurs, j’essaie de garder les deux pieds sur terre quand je suis en enregistrement et me dire que peut importe ce que j'enregistre, à n'importe quel moment ça peut être quelque chose d'important. Des fois les pré-produtions sont conservées parce que le son, la voix, tout est bien placé! Il faut toujours garder à l'esprit qu'on ne sait jamais à quel moment, on aura quelque chose pour l'album qui sera précieux! Il faut toujours garder nos petites antennes allumées et toujours entrer en studio avec l'esprit bien ouvert et être ''Happy''! (rires)

P.B: Ta musique est vraiment unique, c'est ton style à toi! Comment décrirais-tu ta musique?

Joslei: C'est drôle, parce qu'elle est évolutive! Elle dépend beaucoup de ce que je vis, mais elle a toujours le même son, probablement à cause de mes racines Amérindiennes et Acadiennes. Les deux dernières années, j'ai vécu beaucoup en Floride... Donc, les sons des Everglade est très présent aussi. Je suis une personne qui rencontre beaucoup de gens et je suis très ouverte à toutes les cultures, ce qui fait que je suis aussi attirée par différents styles de musique. Je peux écouter du Ska en espagnol, du Madonna et du Félix Leclerc... Je peux aussi aimer certaines choses qui mélangées ensemble donnent un résultat un peu éclatée! Ce sont les paroles qui dictent souvent le style de musique. Par exemple , Je reste au lit qu'on retrouve sur l'album, est vraiment une chanson de paresse qui parle de rester au lit le matin, le reggae est venu naturellement pour cette chanson. C'est la seule pièce Reggae de l'album. Les gens m'ont dit que ça m'allait bien (rires) Les chansons country, c'est plus pour la nostalgie... Mon ton de voix et ma façon de raconter reste toujours le même à travers tout ça! C'est ce qui joint l'album ensemble!

P.B: On parle d'inspiration, le titre de ton album est La guerre au quotidien , qu'est-ce qui t'a inspiré ce titre?

Joslei: Un jour un de mes amis qui est un des guitariste qui a travaillé sur l'album, m'avait dit « Ton titre d'album se trouve quelque part dans une de tes chansons!», donc, j'ai cherché et cherché... Et La guerre au quotidien , vient d'une chanson que j'avais écrite il y a plusieurs années à un moment où je me disais justement qu'il faudrait que je fasse quelque chose et que je réalise mes rêves... Il fallait que je sorte de mon quotidien et cette chanson voulait tout dire et elle a démarré en le projet. La guerre au quotidien est devenu le fil conducteur et c'est la raison pour laquelle j'ai choisi ce titre. Cette chanson est très révélatrice pour moi et très importante pour l'album.


P.B: Est-ce que tu avais des craintes? Qu'est-ce qui a fait que tu as attendu autant avant de te lancer?

Joslei: Je suis une fille multi-disciplinaires. J'étais une chanteuse et auteure, mais j'étais surtout une cheffe patissière à temps plein. J'étais très occupée ces dix dernières années, je n'ai pas vu le temps passer. Honnêtement, j'aurais voulu me lancer en musique bien avant, mais la vie nous amène parfois ailleurs. Je n'ai jamais arrêté d'écrire et de composer, mais tout ça était dans les tiroirs. Et dans les deux dernières années, il y a des gens autour de moi qui ont écouté un peu plus sérieusement ce que je faisais, j'avais aussi plus de temps et j'ai pris la décision de faire cet album...

P.B: Un bonne décision!

Joslei: J’espère! Moi, ça me fait du bien et j’espère que ça fera du bien aux autres de l'entendre!

P.B: Ta chanson, L'armée des marteaux a été vu plus de 211 000 fois sur Youtube, c'est assez incroyable! Elle t'a été inspirée par ton conjoint, qui est un ancien entrepreneur en construction!

Joslei: Oui, François! Quand je l'ai connu, il était très actif dans ce milieu-là. L'armée des marteaux , c'est tous les gars avec qui il travaillait et à qui il aura donné espoir en leur offrant du travail. Pour moi, les marteaux c'est vraiment tous l es jeunes hommes que mon copain, un jour dans sa vie, a pris sous son aile, leur a montré à faire de la construction... Je trouvais que c'était une belle histoire, mais la construction c'est aussi un jeu de Monopoly. Un jour ou l'autre, ça peut aussi mener à la déconstruction...

P.B: C'est aussi un clin d'oeil à la Commission Charbonneau, est-ce que ça t’arrive souvent de t'inspirer de l'actualité pour écrire tes chansons?

Joslei: Ça m'arrive rarement! J'aime quand je fais un clip, y coller de l'actualité. Comme pour la chanson Loterie en moto , je me suis inspirée plus de ma folie personnelle pour la moto, mais je dois avouer que cette journée-là j'étais assise au centre ville de l'Assomption où j'habite, je regardais le bar Le Portage , je voyais des gens qui entraient, sortaient et jouaient à la loterie vidéo. La chanson m'est venu comme ça. Je sais pas si on peut dire que c'est l'actualité, mais c'est plutôt les enjeux sociaux.
P.B: Justement, dans le clip Loterie en moto et dans le clip de L'armée des marteaux les Legos sont très présent. Es-tu une Legos-addict? (rires)

Joslei: Quand j'étais jeune, je jouais beaucoup aux Legos! Disons que c'est devenu une drôle de coïncidence, parce que dans la chanson L'armée des marteaux je mentionnais le mot Legos et pas longtemps après, j'ai vu à Tout le monde en parle Marc-André Caron qui fait des films avec des Legos et j'étais très impressionnée. Tout de suite, je me suis dit que ce serait cool de faire le clip de L'armée des marteaux comme ça. Pour le deuxième clip, c'est mon entourage qui a insisté. (rires) Ils ont vraiment aimé ca, donc j'ai un peu pliée et j'ai dit «ok pourquoi pas les Legos encore une fois?!» Mais, tranquillement pas vite je vais surement m'en détacher. (rires)

PB: J'allais justement te demander si c'était un concept qu'on reverrait dans tous tes clips...

Joslei: Le concept de Legos surement pas, mais le concept de folie de l'enfance et de la nostalgie, vont toujours être là, mais peut-être pas à travers les Legos. J'ai fait un autre clip aussi I miss you Florida , il y a un petit bout qui a quand même atteint 25 000 vus sur Youtube. C'est en fait, un clip que j'ai fait avec des vieilles vidéos super8. Je trouvais que les vidéos allaient bien avec la nostalgie. J'aimerais ça qu'un jour une autre personne réalise un de mes clips, parce qu'elle apporterait surement de la nouveauté, des images personnelles à elle qui donnerait quelque chose de bien différent.

P.B: Est-ce qu'il y aurait des gens en particulier avec qui tu aimerais travailler?

Joslei: Il y a une personne dans ma région en Mauricie, Pierre Verville qui est un grand pianiste et arrangeur. J'aimerais vraiment faire quelque chose avec lui. Aussi, Valérie Milot l'artiste qui est aussi en Mauricie et que je connais depuis mon enfance.

P.B: Suite à ton lancement, qu'est-ce qui s'en vient pour toi?

Joslei: J'ai plusieurs dates de prévues. J'ai plusieurs dates à Repentigny, à Joliette, à Lévis... On commence à mettre des pions un peu partout sur la carte, mais tout ça un jour à la fois. Si les gens aiment les spectacles, c'est certains que je vais en prévoir d'autres au fur et à mesure. C'est moi qui fait mon propre ''booking'' en plus d'être dans la production et tout le reste. La porte est ouverte pour tous les gens qui ont envie de ''booker'' Joslei... (rires)

P.B: C'est un appel à tous! (rires) Merci Joslei! Bon succès et bon lancement!


Pour tous savoir sur Joslei, je vous invite à visitez sa page officielle
et sa page Facebook

Commentaires