SPORT | Coupe du monde de soccer à Montréal?

Crédit photo: Claudia Boisvert (archive Petite Boîte)



13 juin 2014 - Montréal | Le maire de Montréal, Denis Coderre, semble vouloir donner un tournant sportif à la métropole. Nous l’avons vu avec des paris sur les séries du Canadiens contre les maires de Boston et New York, nous avons appris récemment qu’il venait de conclure une grosse entente de dix ans pour le Grand Prix du Canada, que deux matchs préparatoires des Blue Jays se feront au Stade Olympique et maintenant il semblerait qu’il pense au soccer international. Monsieur Coderre a annoncé aux médias qu’il voulait amener la Coupe du monde de soccer à Montréal pour 2022 ou 2026.


Évidemment, Montréal n’est présentement pas apte à accueillir un tel événement mais le maire compte bien y remédier. «On veut que Montréal devienne un incontournable et on investira d’ailleurs pour faire une bonne mise à niveau de nos infrastructures sportives» souligne-t-il. Le tournoi pourrait être présenté soit en collaboration avec quatre autres grandes villes Canadiennes ou même avec certaines villes de l’est des États-Unis.

L’événement est présentement au Brésil, ceux-ci venant tout juste de remporter leur première partie au compte de 3-1 contre la Croatie.

Monsieur le maire a aussi souligné qu’il avait reçu des offres pour les jeux olympiques d’hiver conjointement avec Lake Placid mais ne voulait pas s’embarquer dans l’aventure. «On m’a proposé des choses mais je leur ai répondu que ce n’est pas dans nos plans. On a déjà donné du côté olympique. On est rendu ailleurs», ajoute le maire Coderre.


Les jeux olympiques de 1976 ont coûté cher aux payeurs de taxes, comparativement à l’idée de la Coupe du monde de soccer qui elle, pourrait être rentable en matière de retombées économiques. Des gens de partout dans le monde se déplaceraient pour venir voir l’évènement sportif le plus regardé au monde. Le soccer commence petit à petit à prendre sa place en termes de popularité au Québec… Voyons où cela pourra nous mener.  

Commentaires