Entrevue | Julie Lefebvre lance Hitlist acoustique et prépare un album solo pour 2015

Entrevue par Martine Boucher
Photos par Maxim Carbonneau




C’est en 2003 à Phénomia9 que nous avons découvert Julie Lefebvre et depuis, on peut dire qu’elle n’a jamais cessé de travailler. Elle a décidé de tenter sa chance lors de la première édition de l’émission La Voix . Après avoir accédé aux auditions à l’aveugle, Julie a dû quitter l’aventure abruptement après qu’aucun des coachs n’ait appuyé sur le fameux bouton rouge. Cette année, Marc Dupré n’a pas fait la même erreur, il s’est retourné dès la première note de la chanteuse! Le 5 septembre dernier, Julie Lefebvre lançait l’album Hitlist acoustique. Nous avons eu la chance de jaser avec elle pour en savoir un peu plus sur ce disque et sur ses projets à venir.

Petite Boîte : Peux-tu nous parler du projet qu’est Hitlist à la base?

Julie Lefebvre : En fait, Hitlist a été créé à la base pour répondre au besoin qu’ont les gens de faire la fête. Donc, on était vraiment un groupe de reprises pour les partys, les mariages... les événements de ce genre. L’an dernier, on a commencé un peu à jouer sur des terrasses et a revisité de façon acoustique des hits et des classiques: des chansons que les gens connaissent bien. Nous avons un répertoire pour les jeunes de 14-15 ans et aussi, pour les adultes et les grands-parents, parce qu’on va chercher des classiques des années 50 et 60, mais aussi des années 2000. En étant sur les terrasses, nous avons revisité des classiques en les défaisant complètement! Des fois, on partait d’une chanson très rock et on la transformait en reggae ou une chanson pop pouvait devenir une balade. Les gens venaient nous voir et nous disaient « J’aimerais ça écouter ta version de Livin' On a Prayer dans mon auto! » (rires) Donc, on s’est dit qu’on allait faire un album pour rassembler tout ça!

P.B: Comment est né Hitlist? Est-ce que c’est toi qui es à la base de ce projet?

J.L:
Oui, c’est moi qui ai décidé de créer ce projet quand j’ai décidé de prendre les choses en mains. J’étais tannée d’attendre à la maison que le travail vienne à moi, alors j’ai décidé de créer mes propres projets. J’ai créé Hitlist avec mes amis à la base, et c’est un groupe qui a beaucoup changé dans les deux dernières années. Je crois que maintenant, on est vraiment arrivé à une formule gagnante. Ça fait quand même un bon deux ou trois ans que ça existe!

P.B: C’est un projet que tu partages avec d’autres gens, peux-tu me parler des autres membres du groupe?

J.L:
Sur l’album acoustique, on est trois. Il y a mon acolyte à la guitare et aux arrangements, David Guertin-Chauvette, avec qui je travaille beaucoup sur mes compositions, et même sur mes projets solos, c’est toujours avec lui que je travaille. C’est mon guitariste, mais c’est surtout un grand ami. Il a travaillé avec plein de gens dont Normand Brathwaite, et il travaille sur tout plein de projets, donc pour nous, c’est toujours un plaisir de le retrouver. On a aussi travaillé avec Maxim Doré à la batterie, Maxime qui est aussi mon amoureux dans la vie. On a tout fait ensemble, on est vraiment un trio infernal! (rires) Je pense qu’on passe plus de temps les trois ensemble que chacun de notre coté!

Sur l’album, on est trois, mais pour le projet complet de Hitlist, on est cinq!

P.B: Tu en parlais un peu tantôt, qu’est-ce que les gens pourront retrouver sur l’album Hitlist acoustique?

J.L:
En fait sur l’album on ne retrouve que des ''covers''. Les pièces originales, on les réserve pour mon album. On retrouve sur Hitlist acoustique des chansons en Anglais et en Français, il y a des chansons qui se sont retrouvées sur nos vidéos YouTube et qui ont été vus à plusieurs reprises, dont Livin' On a Prayer . Je crois que nous sommes rendus à genre 19 000 vues... Donc, bref des chansons qui avaient déjà suscité une belle réaction du public, on s’est dit qu’on allait leur permettre d’avoir tout ça au même endroit, rassembler sur un seul et même disque.

P.B: Donc, vous avez vraiment écouté le public pour faire le choix des chansons qui se retrouvent sur le disque!


J.L:
Exactement! Je te dirais que la majorité des chansons ont été choisies selon les commentaires des gens qui venaient nous voir après les spectacles. Puis, il y a certaines chansons qui comme Ce soir je serai la plus belle pour aller danser , sont vraiment des coups de cœur personnels. Les gens aussi l’ont beaucoup aimé, mais je pense que même si les gens l’avaient moins aimé je l’aurais mis quand même! (rires) C’est une chanson que j’aime beaucoup et je trouve que ça va chercher une autre génération. Les personnes plus âgées viennent souvent me voir et me demandent comment cela se fait que je connaisse cette chanson-là (rires). C’est plaisant d’aller chercher un vaste public!

P.B: Pour les gens qui souhaiteraient se procurer l’album, où peuvent-ils le retrouver?

J.L: Nous l’avons en disque ''physique'' avec nous lorsqu’on se promène en spectacle pour les vendre sur place. Il est également sur iTunes présentement, donc les gens peuvent se le procurer sur le web aussi.

P.B: Comment ton passage à La Voix est venu ''changer'' ta vie professionnelle? Est-ce que ça a accéléré un peu la mise sur pied de tes projets?

J.L:
Je dirais que le téléphone a sonné un petit peu plus! Ça a comme rappelé à certaines personnes que j’étais là! Je dirais qu’en général ça a donné de la motivation et une belle visibilité. Ça n’a pas changé ma vie en tant que telle, parce que c’est déjà ça que je faisais dans la vie. J’étais habituée de travailler avec ma compagnie et de me promener un peu partout, donc cela n’a pas changé. L’album acoustique était déjà enregistré avant d’aller à La Voix . On était prêt à faire la pochette et à le sortir. On a pris notre temps parce que comme ce sont des reprises, on a dû passer par le processus de droits d’auteurs. On a pris notre temps pour le faire après La Voix , mais le projet était déjà entamé avant La Voix et mon projet d’album aussi. C’est sûr que c’est super motivant, parce que les gens m’ont mentionné qu’ils l’attendent et qu’ils ont hâte de l’entendre. C’est plus comme ça que mon passage à La Voix a changé ma vie.

P.B: Avant de finalement parler de ce fameux futur album solo, un peu plus tôt cette année tu as présenté ton premier extrait radio, Trop parfaite . Es-tu satisfaite de la réaction du public et des radios?

J.L:
Les gens me disent qu’ils l’aiment, ils me la demandent en spectacle, ils la trouvent drôle... Et c’était ça le but! C’est une chanson très sarcastique et autodérisoire... Je savais qu’à l’issu de La Voix , lancer quelque chose comme ça aussi vite sur les radios n’allait pas faire un tabac, mais ce n’était pas le but non plus. Je voulais surtout que les gens qui me suivent depuis longtemps aient un petit quelque chose en attendant et qu’ils voient qu’on travaille et qu’on est là pour rester. Je suis contente que la réaction ait été vive dans ce sens-là!

P.B: Tu me parlais d’un album solo! Est-ce que cet album est en enregistrement présentement?

J.L: En fait, on termine la préproduction, donc on travaille fort là-dessus. Les pièces sont presque toutes choisies, il nous en reste encore quelques-unes à choisir. On a un très beau squelette, ça avance et ça s’en vient très bien! On devrait entrer en studio en octobre pour faire l’enregistrement. On aimerait beaucoup sortir un extrait radio avant les fêtes et sortir finalement l’album en 2015.

P.B: À quoi on doit s’attendre pour le tout premier album signé Julie Lefebvre?

J.L: Je me dirige vraiment vers quelque chose de très terre à terre, très ancré, avec de vrais instruments. Je me dirige vers le genre d’enregistrement qu’on avait il y a plusieurs années, donc je me tiens loin de ''l’électro''. Ça va être un album qui bouge, qui déménage, c’est sûr et certain! Et, je crois que c’est un album qui va permettre aux gens de plus découvrir mon univers musical, parce qu’à La Voix , on ne montre que la pointe de l’iceberg, mais il en reste beaucoup à découvrir. J’ai hâte que les gens puissent entrer dans mon monde pour de vrai!

P.B: Avec qui travailles-tu pour cet album? Travailles-tu avec la même équipe que pour Hitlist?

J.L: Oui, je travaille avec les mêmes musiciens. Quand on est bien entouré et qu’on a une formule gagnante, on est mieux d’être loyale et de garder le groupe autour de nous. Je suis vraiment bien entourée et choyée de travailler avec les mêmes gens depuis des années. C’est très important pour moi de ne pas changer d’équipe, peu importe ce qui arrive dans une vie, par exemple La Voix . C’est important de garder les gens qui nous connaissent en profondeur et qui connaissent nos racines. Pour moi, c’est un beau cadeau de pouvoir travailler avec ces gens-là!

P.B: Pour les gens qui voudraient te voir en spectacle, quand pourront-ils aller te voir?

J.L: On est en spectacle tout le temps! Je ne sais pas comment on fait, on ne dort pas souvent, disons! (rires) On a fait 45 spectacles cet été! On s’est beaucoup promené, donc on va peut-être prendre une pause au mois d’octobre pour s’occuper de l’album. Je dis une pause, mais c’est plus de travailler sur autre chose! (rires) Pour les dates, sur mon site web dans la section calendrier toutes les dates y sont. On a treize spectacles au mois de septembre et beaucoup aussi en décembre.


L’album Hitlist acoustique est maintenant en vente sur ITunes.

Pour tout savoir sur les projets de Julie Lefebvre, visitez sa page officielle ou suivez-la sur Facebook et Twitter !


Commentaires