Mario St-Amand et ses 22 Câline de blues

Article et photos par Martine Boucher


C'est le 11 septembre dernier que Mario St-Amand présentait l'album 22 Câline de blues - 2e partie au Théâtre National de Montréal. Sur ces deux albums (1e partie, lancé en janvier dernier) nous entrons dans l'univers de Gerry Boulet à travers des chansons, mais également grâce à la narration parfaitement livrée par St-Amand. 

Celui qui avait mis de côté sa carrière de chanteur depuis quelques années, affirme que ce projet avait tout pour le convaincre de revenir en chanson, « Pour moi c'était important de retrouver le plaisir de chanter. Le plaisir de chanter à ma manière. Le fait de faire ce projet pour rendre hommage au parolier, me permet de rendre hommage à la langue française en mettant de l'avant ceux qui ont bâti ce Rock n' Roll. J'avais aussi besoin de raconter les histoires derrière ce qui l'avait inspiré à écrire ses chansons.»

L'univers de Gerry, Mario St-Amand le connaît très bien. On sent chez lui une admiration profonde pour l'homme et l'artiste. Mario St-Amand rend également hommage à travers ses 22 Câline de blues à tous les gens qui ont créé l'univers d'Offenbach. «L'univers de Offenbach c'est d'abord des paroliers, en commençant par Pierre Harel qui a réussi à convaincre Gerry de chanter en Français et que le rock n' roll se chantait dans la langue Québécoise. Il aura fallu un Pierre Harel pour le convaincre que ça se faisait. Ensuite, il y a eu Pierre Huet, Michel Rivard, André St-Denis, Gilbert Lanvegin qui lui ont écrit des textes. C'est comme ça qu'est née cette langue Rock n' Roll au Québec! »

«Quand ma mère chantait, je savais qu'elle était heureuse!»
                                                                             - Mario St-Amand 

Pour Mario, la pièce Cette voix a une signification bien particulière et il s'agit d'un très grand honneur pour lui de la chanter. «Cette chanson raconte d'où je viens! J'ai eu des nodules à l'âge de 10 ans, j'ai arrêté de parler pendant 6 mois et j'ai été sauvé par un médecin qui s'appelle Jean Thibault. Si ça n'avait pas été de lui, je n'aurais jamais pu chanter de ma vie. Plus tard, on m'a mis à la porte de l'école de théâtre parce qu'on m'a dit que je ne ferais jamais ce métier avec la voix que j'avais... Alors, aujourd'hui cette chanson prend tout son sens!» 

Celui qui a incarné le rôle de Gerry au grand écran précise qu'avait ce projet, l'objectif n'est pas de faire une imitation ou d'incarner le chanteur sur scène, bien au contraire. « Je ne suis pas un imitateur. Sur scène quand je parle et quand je chante, c'est Mario St-Amand qui chante, parce que je chante avec la couleur que je veux apporter à la chanson!»

22 Câline de blues c'est un album, mais également un spectacle dans lequel on découvre la bête de scène qu'est Mario St-Amand; Un homme passionné, généreux, touchant et profond. «Ce spectacle a une couleur très intimiste. Les gens en ressortent aussi touchés que surpris de redécouvrir une chanson qu'ils pensaient connaître depuis des années. » 

Pour voir Mario St-Amand en spectacle avec ses 22 Câline de blues, je vous invite à consulter le calendrier contenant toutes ses dates de spectacles à venir. 

Procurez-vous les albums 22 Câline de blues 1e partie et 2e partie dès maintenant en cliquant ici!

Commentaires