10 questions | Vanessa Borduas nous présente son trophée de chasse

Entrevue par Martine Boucher
Photo (1 et 3) Ève Panneton (2) Pascal Rameux

#1: Ton départ de La Voix en a fait réagir plusieurs qui questionnaient le choix de Marc Dupré de te mettre en duel contre G-Nee qui chante internationalement et depuis des années. Toi, comment as-tu vécu ta sortie de l’aventure?

Vanessa Borduas: Je voulais rester plus longtemps bien sûr, pour vivre l’expérience le plus longtemps possible. Être sur la scène de La Voix est un « feeling » incroyable. J’aurais aimé partager plus de moments avec mon coach, l’équipe technique, les musiciens et le public. Ça ne m’a pas démolie de partir cependant, ce genre de concours est un show de télé et une expérience en soit, il ne faut pas l’oublier.

#2: As-tu pensé à refaire les auditions pour La Voix cette année?

Vanessa BorduasIl se passe de belles choses pour moi en ce moment dans ma carrière, je n’avais pas l’impression que mon chemin était celui de refaire La Voix cette année.

#3: La dernière fois que nous avons discuté avec toi, c’était au début de l’aventure La Voix (lire notre première entrevue, ici) et tu nous disais que tu gérais toute ta carrière toi-même. Aujourd’hui, est-ce encore le cas?

Vanessa Borduas: Depuis La Voix l’équipe autour de moi s’agrandie. Il y un « timing » qui est très important dans ce milieu. Après plusieurs années de travail, mon EP (mini-album) était prêt, je savais qui j’étais comme auteure-compositeure-interprète et ce que j’étais prête à livrer sur scène. Je travaille désormais avec Local9 qui est mon équipe de promotion. J’ai également d’autres belles propositions à évaluer.

#4: Ton nouveau single t’a permis d’être l’artiste à découvrir du mois de septembre à ROUGE FM. Comment as-tu réagis?

Vanessa Borduas: Quand j’ai sû la nouvelle, j’étais en train de faire mon jogging. Je devais avoir l’air d’une vraie folle parce que je sautillais sur place et j’avais un sourire énorme!

Je suis vraiment contente de cette réussite, parce qu’il s’agit d’une belle reconnaissance, d’une très belle tape dans le dos pour que je continue à faire mon bout de chemin comme je le fais. Il faut dire que je suis une artiste indépendante, je n’ai donc pas de maison de disque pour le moment et je m’autoproduis. Que Rouge Fm décide de m’appuyer dans mon cheminement est un cadeau énorme!

#5: Ce single se nomme Sûre de moi. C’est une chanson qui parle de force, de reprendre le dessus quand on est face à des difficultés. Est-ce que cette chanson parle de ta réalité? Toi qui as fait beaucoup de concours avant d’avoir ta chance à La Voix.

Vanessa Borduas: Sûre de moi est la seule chanson sur mon EP que je n’ai pas écrite. C’est mon réalisateur Jean-François Beaudet qui me l’a offerte. Ce que j’aimais de cette chanson, c’est l’espoir, le désir d’aller au devant. Ce qui me ressemble dans la chanson, c’est mon côté déterminé. Je ne baisse jamais les bras, dans toutes les facettes de ma vie.

#6: Est-ce que ca a été difficile pour toi de trouver le son de ton album ou si ce que tu voulais étais clair dans ta tête?

Vanessa Borduas: Je travaille avec mon réalisateur Jean-François Beaudet depuis 5 ans. Nous avons exploré pleins de sons et d’ambiance différents en se basant sur mes goûts, mes influences. Dans cette période de recherche et création, je suis allée à l’École nationale de la chanson de Granby ce qui m’a énormément aidée dans mon cheminement. Je savais dès le départ que je voulais que ça « rock » que ça ait du mordant et de la sensibilité. Mais c’est tout de même un long processus pour y arriver et s’assumer complètement. Quand nous avons trouvé mon son, nous l’avons su tout de suite et la production du Ep a commencée!

#7: Peux-tu nous parler un peu de l’histoire derrière chacune des pièces qu’on retrouve sur ton Ep?

Vanessa Borduas: 

C’est ça l’amour :  raconte l’histoire d’une relation où l’une des personnes n’ose pas s’abandonner à l’autre. J’ai écrit là dessus parce que se poser trop de questions au lieu de vivre ce dont on a envie, c’est vraiment le contraire de moi! J’ai d’ailleurs écrit cette chanson lors de mon passage à l’École nationale de la chanson de Granby.

La peau qui pleume : Cette chanson parle de l’emprise de l’amour et du temps. On peut tellement se sentir esclave d’eux parfois parce qu’ils peuvent nous virer à l’envers émotionnellement.

Sûre de moi : C’est de regarder le soleil au lieu de broyer du noir. De vivre et non d’abandonner. C’est décider de se mettre un beau coton sur les épaules et de prendre une belle grande pouffée d’air dehors et de tellement l’apprécier.

Trophée de chasse : C’est une chanson qui est plus dans la séduction. Elle parle d’un collectionneur de trophées, de trophées bien en chair… « Elle est ton trophée de chasse pour une nuit de bonheur, elle gagne la première place avant de perdre son honneur ».

La poussière : Ici je dis que c’est important de faire le ménage et de régler les veilles histoires qui traînent sous le tapis, parce que ne pas faire ce ménage ne fait que laisser la poussière par terre.

#8: Suite à ce Ep, aimerais-tu lancer un album?

Vanessa BorduasC’est certain qu’un projet d’album serait super! Jean-François et moi avons déjà hâte de se remettre dans la création. Il faut dire que j’adore le travail en studio, les moments de créations et d’explorations sont chargés d’émotions! Avant de me lancer dans un album, je vais faire vivre mon Ep, il a beaucoup à dire!

#9: La prochaine étape, c’est la tournée et les spectacles! Si les gens veulent te voir sur scène, où pourront-ils le faire et quand?

Vanessa BorduasJe fais des plateaux doubles prochainement à Montréal, toutes les dates sont sur mon site web : www.vanessaborduas.com

#10: En terminant, chez Petite Boîte on aime bien savoir ce qui joue dans le Ipod de nos artistes favoris. Toi, quelle chanson ou  quel album écoutes-tu en boucle ces temps-ci?

Vanessa Borduas: J’écoute en boucle ces temps-ci deux gars de chez nous, David Marin et Patrice Michaud. Ces deux artistes me font un grand bien! J’aime leur texte, les mélodies, les arrangements. Ils sont deux grands artistes selon moi! C’est drôle parce que je les ai découverts tous les deux au Festival de la chanson de Granby. Depuis, je suis une fan assumée! 


Procurez-vous le mini album Trophée de chasse ici!


Pour tout savoir sur Vanessa Borduas et ses projets, cliquez ici!


Commentaires