David Portelance : Une magnifique découverte

Article par Stéphanie Lague
Photo: Olivier Samson Arcand 


Vous savez il y a de ces soirées où l’on resterait à la maison blotti dans nos couvertures à ne rien faire et seulement écouter de la musique ou un film. Jeudi soir dernier, c’était ce genre de soirée pour moi. Je ne pouvais le faire puisque je devais aller voir le spectacle de David Portelance au Café Culturel de la Chasse-Galerie à Lavaltrie. Oh mon Dieu que j’ai bien fait de ne pas rester à la maison! Je suis tombé sous le charme des textes, de la musique et de la voix de David Portelance.

Pour ceux qui ne savent pas qui est David Portelancce, c’est un auteur-compositeur-interprète à la plume extraordinaire. Il est à l’origine de plusieurs chansons populaires de Fred Pellerin. D’ailleurs une de ses chansons a d’ailleurs été interprétée lors de l’hommage à Claude Robinson au dernier Gala des Gémeaux. La chanson Tenir Debout écrite par David Portelance et popularisée par Fred Pellerin fût un des moments marquants de cet hommage. Alors maintenant, le nom de David Portelance vous dit un petit quelque chose?

Bref, jeudi soir fût pour moi une de ces soirées où l’on ne s’attend pas à faire la découverte d’un homme et ses complices musiciens, et d’en être à ce point ébloui. J’ai eu tout simplement un coup de cœur musical et c’est tout simplement ma découverte de l’année 2014.

C’est un David Portelance à la guitare acoustique accompagné de Frédéric Boudreault à la basse et de Lévy Bourbonnais à l’harmonica qui a totalement séduit le public. Il a naturellement interprété les chansons de son dernier album Tenir la route qui est sorti en mai dernier, mais aussi celles qu’il a écrites et prêtées à Fred Pellerin, dont Tenir Debout et rentrer chez nous. Il a d’ailleurs interprété aussi des chansons de son premier opus sorti en 2003.


À quelques reprises, il nous a raconté l’histoire autour de ses chansons; d’où lui provenaient les idées afin de les écrire. J’ai eu un coup de cœur pour une chanson parlant de Scarface Billy l’indien du village dont tout le monde avait peur ainsi que celle d’une amitié entre lui et son ami Martin. Les textes me donnaient des frissons!

À la toute fin, lors du rappel, nous avons eu en primeur une chanson encore toute fraîche qu’il faisait pour la première fois. Tellement la chanson était fraîchement écrite, il a fallu que David Portelance lise les paroles dans son cartable.

Je crois que pour plusieurs, ce fût une découverte et le fait qu’à la toute fin tout le monde s’est levé pour applaudir a confirmé que je ne suis pas la seule à avoir aimé ce spectacle

En fait, assister à ce spectacle était comme si j’étais resté à la maison avec ma couverte à écouter le cd de David Portelance, mais avec plein d’inconnus qui ont apprécié autant que moi ce spectacle et toutes les histoires entourant l'écriture des pièces en prime.


Pour en savoir plus sur lui et ses dates de spectacle, visitez sa page web et sa page Facebook.


Commentaires