Entrevue | Jonas fêtera ses 10 ans de carrière en grand!

Entrevue par Martine Boucher
Photo par Mathieu Caron


Petite Boite: Jonas tu nous reçois dans ton restaurant, alors parlons-en! Comment se passe tes premiers mois en tant que propriétaire du Rosewood?

Jonas: Super bien! On est vraiment heureux. Beaucoup de médias n'ont pas la chance d'avoir le média sportif comme vous l'avez été à l'ouverture. Je pense qu'après une carrière de dix ans, les médias avaient envie de quelque chose de nouveau venant de moi. Tout le monde semblait intéressé à ce projet et c'était vraiment le ''fun'' de voir les gens embarquer. D'un autre côté, il y avait aussi beaucoup de pression. Souvent les gens sont au courant que ça va ouvrir, nous ça a été très rapide. Maintenant, on projette les ''games'' du Canadien et les jeudis, vendredis et samedis, il y a un autre ''vibe'', les deux services sont pleins et on est ouvert jusqu'à 3 heures du matin. C'est tellement le ''fun'' et je pense que je suis la personne qui tripe le plus avec ce projet. C'est plaisant d'embarquer dans quelque chose d'autre que la musique. 

P.B: Il y a des soirées où il y a des spectacles aussi, si je ne me trompe pas...

Jonas: Pas encore! On a une scène, mais on voulait attendre quelques mois pour voir qu'elle est notre identité et en 2015, on va commencer à faire quelques spectacles. 

P.B: Il y a aussi un autre gros projet qui s'en vient prochainement parce que tu célèbres tes 10 ans de carrière et il y a un album qui vient avec ça, l'album X (10 en chiffre Romain) . À quoi on peut s'attendre?

Jonas: Il y aura trois reprises, en fait je préfère dire trois chansons revisitées parce qu'elles ont toujours été sur notre ''set list'' On revisite Daddy, Burn the house down et Bows & arrows. Pour la version deluxe ici au Québec, on a ajouté quatre chansons francophones que nous avons adaptées pour le marché Québécois: Chantes encore, Je cris ton nom, Respire et la toute nouvelle qui passe à la radio en ce moment, Good life. 

P.B: Dans le passé, tu chantais uniquement en anglais, mais tes chansons francophones passent beaucoup à la radio, il y a une très belle réception du public. Est-ce que ce tournant vers le français découle simplement de ton envie de chanter en français ou il y avait de la pression?

Jonas: Il n'y avait pas de pression, disons seulement que c'était suggéré fortement par nos fans. (rires) Aussi, le français et surtout le ''franglais'', est une grande partie de ma culture. Je suis un Montréalais, chez nous on parle ''franglais'', on est vraiment une famille ''franglaise'', alors c'était une progression naturelle dans ma carrière. Avec l'aide de Nelson Minville, parce que ce n'est pas moi qui vais prendre tout le crédit (rires), on a réussi à trouver la bonne recette. He's the man!

P.B: Il y a des spectacles qui viendront avec ce nouvel album, dont quatre à la fin novembre.

Jonas: Oui, on vient juste de faire le premier spectacle à Magog, ensuite il y a Québec, Ottawa-Gatineau le 28 et le 29 à Montréal. On a ajouté une nouvelle chanteuse dans le groupe, son nom c'est Carmen et elle est vraiment cool, on est content d'avoir un peu d'énergie féminine sur la scène. Elle est charmante, elle est belle et pleine de talents. Pour nous c'est vraiment le ''fun'' d'avoir un petit ajout et pour nos fans de gars, ça va être le ''fun'' aussi. (rires) Du bonbon pour les yeux!

P.B: Je serai au spectacle à Montréal le 29 novembre, à quel genre de soirée je dois me préparer?

Jonas: C'est notre dernier spectacle des quatre shows, alors on va être bien réchauffés. Et c'est spécial, parce que l'ordre des chansons du spectacle a été fait par nos fans via les réseaux sociaux et on est tellement heureux parce qu'ils ont vraiment choisi les chansons les plus cool de notre passé et plusieurs chansons qu'on n'a pas joué depuis longtemps. Ça va être autant le ''fun'' pour nous que pour nos fans!

P.B: Il y a donc 4 spectacles assurés, mais est-ce qu'il y a une tournée de prévue? 

Jonas: Oui, en 2015, va commencer la tournée X...

P.B: Avec Marie-Mai, tu as rencontré un nouveau public. Est-ce que ce public te suit encore?

Jonas: Oui! Sur Twitter, instagram et Facebook, on voit que les nouveaux abonnés sont plus jeunes. Avant on n'avait pas vraiment un public de 8 à 18 ans, c'était plus 18 ans et plus! (rires) C'est le ''fun'' de voir les réactions des jeunes et ce serait cool de voir des visages plus jeunes dans le foule le 29 novembre à Montréal, parce que c'est un show pour les gens de tous les âges. 

P.B: Comment va ta carrière internationale?

Jonas: Super bien! On est allé en Europe pendant 3 ans, c'est pour ça qu'on était beaucoup moins présents au Québec. En Europe et au Canada anglais ça se passe super bien. 

P.B: Faisons le bilan de tes dix années de carrière. De quoi es-tu le plus fier de ces dix années?

Jonas: D'être encore là! Ce n'est pas facile dans l'industrie de la musique de durer, alors d'être toujours debout, ça nous rend vraiment heureux. 

P.B: Et en terminant, qu'est-ce qu'on peut te souhaiter pour les dix prochaines années?

Jonas: D'être encore là!



Pour tout savoir sur Jonas and the massive attraction, visitez leur site officiel. Suivez les également via Facebook et Twitter

Pour vous procurez des billets pour le spectacle du 29 novembre au Théâtre Corona, cliquez ici

Nous vous invitons également fortement à aller déguster les plats tous plus appétissants les uns que les autres au Rosewood au 60, Rue St-Jacques dans le Vieux-Montréal

Commentaires