Théâtre | L'importance d'être Constant: Mais qui est Constant?

Article: Mathieu Caron
Photo: Yves Renaud / Courtoisie


Vendredi dernier, au TNM, avait lieu la première médiatique de L’importance d’être Constant, leur nouvelle production.

Mise en scène par Yves Desgagnés, cette nouvelle adaptation regroupe sur scène une belle brochette de comédiens tels que Maxime Dénommée, Anne-Élisabeth Bossé, Patrice Coquereau, Virginie Ranger-Beauregard et  Raymond Bouchard (dans le rôle de Lady Bracknell... Vous avez bien lu!).

Le TNM met, une fois de plus, la barre très haute avec un décor gigantesque. Au levé du rideau, le public est invité à admirer une énorme tasse de thé tournante qui servira de toile de fond à cette pièce à la fois touchante mais surtout drôle à souhait.

L’histoire : Jack Worthing (Maxime Dénommée) et Algernon Moncrieff (Vincent Fafard) sont deux grands séducteurs qui cherchent l’amour. Ensemble, ils choisiront de mener une double vie pour tenter de convaincre la gente féminine de leur donner une chance malgré leurs passés respectifs. Les deux femmes (brillamment interprétées par Anne-Élisabeth Bossé et Virginie Ranger-Beauregard) tomberont follement amoureuses, au grand désespoir de Lady Bracknell (Raymond Bouchard) qui s’oppose rapidement à leurs unions avec Constant, car après tout, qui est Constant?


L’excellente pièce L’importance d’être Constant est présentée au TNM jusqu’au 6 décembre et sera suivie d’une tournée au Québec. Pour toutes les dates, visitez www.tnm.qc.ca

Commentaires