2014 Revue et corrigée | Rire de ce qui nous désole, ça fait du bien aussi

Article par Martine Boucher
Photo: Théâtre du Rideau vert


Fin d’année, rime aussi avec bilan de l’année! Mardi dernier, nous avons eu la chance d’assister à la pièce qui revient année après année et qui est toujours aussi courue, je parle bien sûr de Revue et Corrigée. La pièce par excellence pour passer à travers les moments marquants de l’année. Plus tôt cette année, nous avons appris que Véronique Claveau qui participait à la pièce depuis plusieurs années ne serait pas de la distribution, elle a donc été remplacée par Julie Ringuette qui s’est jointe à Suzanne Champagne, Martin Héroux, Benoit Paquette, France Parent et Marc St-Martin pour nous nous offrir cette revue de l’année 2014. 

C’est Stromae qui s’est mérité le numéro d’ouverture avec une version bien spéciale de Papaoutai transformée pour l’occasion en Québecoutai. Tout au long de la soirée nous avons fait le tour des moments forts et des personnalités marquantes de l’année en passant par les savoureux et très populaires Food-trucks qui ont fait leur retour en ville, Eugénie Bouchard invitée à Denis Lévesque pour une entrevue au contenu quasi inexistant, les filles d’Unité 9 invitées à participer à la controversée émission Quel âge me donnez-vous?, Ginette Reno qui chante l’hymne National et le TVA nouvelles qui a pris un coup de jeune.

Notre coup de cœur de la soirée revient sans contredit à l’hommage à Gilles Latulippe qui entre au paradis et retrouvent Olivier Guimond, La Poune et Manda Parent. Un moment drôle et à la fois très touchant. Aussi, mention spéciale à la parodie de Découverte qui aborde le phénomène du Ice bucket challenge avec un regard scientifique. 

Certaines blagues nous ont échappées par manque d’articulation dans certains numéros, principalement lors des sketchs chantés. D’ailleurs, la voix de Véronique Claveau nous manquait à ces mêmes moments, quoi de mieux qu’une chanteuse pour imiter la plus grande chanteuse au monde. Malgré ce bémol, Julie Ringuette a réussi haut la main son arrivée dans l’équipe de Revue et corrigée avec entre autre son imitation de Shandy d’Unité 9 et de Marie-Mai-téo.

Définitivement, l’année 2014 a été marquée par la politique et la troupe de Revue et Corrigée nous l’ont bien démontré avec leurs nombreux numéros à saveur politique. Bien que nous aurions aimé voir plus de sketchs relatant les grands moments culturels, cette dixième édition de la pièce a su une fois de plus offrir aux spectateurs un condensé plutôt complet de l’année.

Revue et corrigée est présentée au Théâtre du Rideau Vert jusqu’au 4 janvier. 
Pour vous procurer vos billets, cliquez ici!


Commentaires