Showcases La Cabane | Entrevue avec Louis-Philippe Gingras

Entrevue par Martine Boucher
Photo: Julie Gauthier

Petite Boîte est le partenaire officiel des Showcases à L’Albion à Joliette. Le spectacle spécial Noël aura lieu le 20 décembre prochain. Pour patienter, venez lire notre entrevue avec Louis-Philippe Gingras, invité lors de cette soirée. 

Petite Boîte: Comment et quand la musique est arrivée dans ta vie?

Louis-Philippe Gingras: La musique est arrivée très tôt dans ma vie. Mes deux parents sont musiciens, ma mère joue du piano et mon père jouait de la trompette et il a chanté aussi beaucoup. Chez nous il y avait toujours de la musique! Ça a toujours fait partie de ma vie. Un jour, je jouais aux Legos sous le piano de ma mère et j'ai eu un ''fix'' sur Gerry Boulet et j'ai demandé à ma mère de m'apprendre à jouer Les yeux du cœur. À partir de ce moment-là, j'ai commencé à prendre des cours de musique avec ma mère qui dirige une école de musique en Abitibi-Temiscamingue. Ensuite, à l'adolescence je suis tombé sur la guitare et rapidement je suis devenu assez créatif avec mon instrument. J'ai aussi commencé à écrire mes propres chansons et je suis allé étudier en musique au Cégep et à l'université... J'ai fais mon petit bonhomme de chemin dans ce monde!
  
P.B: Réussis-tu à  gagner ta vie avec ta musique actuellement?  

L-P.G: De façon intermittente, j'ai d'autres emplois. Dernièrement, j'ai travaillé dans une épicerie, j'ai fais de la construction en Australie... Je fais des petites ''jobbines'' ici et là, mais actuellement je ne fais que de la musique!

P.B: Comment décrirais-tu ton style musical?

L-P.G: C'est très ancré dans le folk, ça touche aussi beaucoup au rock et au country. C'est aussi très assis dans la musique américaine, donc il y a aussi beaucoup de blues. Au niveau des textes, c'est profondément québécois avec beaucoup d'utilisation d'anglicismes, je ne me gêne pas là-dessus. (rires)

P.B: Tu écris tes propres chansons, qu’est-ce qui t’inspire?

L-P.J: Les femmes qui passent dans ma vie m'inspirent beaucoup! Sinon, j'essaie d'écrire sur moi-même, mais en fait les mots m'inspirent eux-mêmes beaucoup. La plupart de mes chansons commencent avec une phrase qui m'accroche. Souvent je développe une chanson à partir d'une phrase et parfois même juste d'un mot. Je ne suis pas vraiment un auteur à sujet, je ne ferai jamais «Bon, je vais écrire sur telle guerre...», même si des fois il y a des sujets de l'actualité qui peuvent me toucher, c'est rare que j'écris sur un sujet en particulier. J'aime raconter des histoires!

P.B: Comment en es-tu venu à faire le showcases?

L-P.G: J'étais en contact avec Francis Malo de La Cabane et il était intéressé à me faire faire des spectacles. Et maintenant, depuis un certain temps j'ai une équipe de travail autour de moi, j'ai une ''booqueuse'' et une gérante, elles ont fait les ''moves'' qu'il fallait faire et je suis vraiment content. Ça va être très l'fun je pense!

P.B: pourquoi les gens doivent aller voir le spectacle du 20 décembre prochain à l'Albion à Joliette?

L-P.G: Je dirais aux gens qui ne sont pas sûrs de venir ou qui hésitent à venir que la vie va très vite et qu'on peut manquer des opportunités. Peut-être qu'à cette soirée-là vous allez rencontrer la personne de votre vie et que vous allez voir le meilleur show de votre vie. Donc, vous avez le choix entre prendre ce risque-là ou rester chez vous à manger des chips! 

P.B: Qu’est-ce qui s’en vient pour toi en 2015?

L-P.G: On est en train de travailler sur le deuxième album complet qui devrait sortir en 2015 si tout va bien! On est déjà entré en studio pour faire quelques ébauches. Sinon on continue de faire la tournée et il y a des shows ici et là qui se dessinent. Je pense qu'on aura aussi un bel été de festivals. On va aussi faire sudburry, j’espère aussi être invité à Caraquet et faire une petite tournée au Nouveau-Brunswick. On veut aussi aller se promener en Louisianne où il y a des festivals super intéressante pour la chanson francophone. La France n'est pas quelque chose d'impossible, mais pour l'instant il n'y a rien de concret. On voit grand!


P.B: Où peut-on se procurer tes albums?  

L-P.G: Mon album est sur Bandcamp et sur Itunes. Sinon, on vend aussi des albums les soirs de shows. J'ai aussi une page facebook, où il y a toutes mes informations. Je n'ai pas de Twitter, mais je suis très présent sur Facebook. 


Pour découvrir Louis-Philippe Gingras, c'est le 20 décembre prochain à l'Albion de Joliette. Procurez-vous vos billets ici au coût de 5$ et venez célébrer le temps des fêtes avec nous!



Commentaires