Showcases La Cabane | Entrevue avec Simon du groupe Les Monsieurs

Entrevue par Stéphanie Lague
Photo: La Cabane

Petite Boîte est le partenaire officiel des Showcases à L’Albion à Joliette. Le spectacle spécial Noël aura lieu le 20 décembre prochain. Voici une entrevue avec un des membres du groupe qui performera sur la scène : Simon de Les Monsieurs.

Petite Boîte :  Comment s’est formé le groupe Les Monsieurs?

Simon Beaudin: D’abord, le groupe est présentement formé de quatre personnes : Samuel Cadieux à la basse, Phil Girard à la guitare et d’autres trucs, Gabriel Leblond aux tambours et moi Simon Beaudin à la guitare et à la voix. La mouture du band a changé au cours des années, mais je te dirais que depuis au moins trois ans nous sommes les quatre. La formation est née au Cégep de Joliette où nous avons tous étudié en musique en même temps. C’est un projet qui est pas mal né d’une bande de copains qui voulait avoir du fun. En fait, le groupe existe depuis environ cinq ans et demi, mais avec beaucoup de période d’inactivité. Mais après un an et demi d’inactivité on a participé pour le fun à UQAM en spectacle au printemps dernier et on a décidé de recommencer à jouer ensemble par la suite.

P.B. : Pourquoi avoir choisi ce nom?

S.B. : En fait, le nom LES MONSIEURS, c’est un peu une récupération ironique du terme. C’est qu’en fait le terme « Monsieur » c’est un titre distinctif, qui vient avec du prestige et du sérieux comme par exemple Monsieur le ministre de blabla ou Monsieur le notable… Et ça, le sérieux et le prestige, c’est complètement à l’opposé de ce que l’on cherche à incarner. En plus, on trouvait ça drôle de faire une faute de français en mettant un « s » à Monsieur pour montrer le ridicule de la chose.

P.B. : Selon vous, quel est le style de musique de votre groupe et pourquoi avoir décidé de faire ce style?

S.B. : Nous faisons pas mal un mix de rock de garage avec du country et du blues. Mais nous essayons de ne pas trop mettre de balise et de jouer ce que l’on veut. Tout de même, la musique qu’on fait est pas mal inspirée de Fred Fortin, des premiers trucs de Galaxie 500, des Colocs, de Leloup et de Plume. À la question pourquoi avoir choisi de jouer ce genre de musique, j’aurais tout simplement tendance à répondre que c’est parce que c’est ce que ça nous tente de jouer. Mais aussi, quelque chose de rare aujourd’hui, on fait de la musique en français et c’est quelque chose qui, pour moi est très important. À vrai dire, je comprends très mal les francophones, surtout en région, qui font de la musique en anglais parce qu’ils sont supposément « plus inspiré » par l’anglais. Ça tient plutôt selon moi de la méconnaissance de plusieurs de leur propre culture au profit d’une masse de productions anglo-américaines avec de très gros budgets. Donc, pourquoi jouer ce genre de musique et pourquoi le faire en français, c’est aussi pour participer à la contestation de l’américanisation du Québec.

P.B. : Qui écrit les chansons et compose la musique dans votre groupe?

S.B. : La plupart du temps c’est moi qui arrive avec les paroles et les premières idées musicales. Ensuite on jam, chacun trouve ce qu’il va jouer et ajouter à la chanson et on arrive à un résultat final où tout le monde a participé à créer la chanson. Il y a quelques chansons dont nous avons écrit les paroles à plusieurs et certaines où c’est Phil qui a composé toute la musique

P.B. : Prévoyez-vous faire un EP prochainement?

S.B. : C’est dans nos projets d’enregistrer quelque chose dans le mois d’août prochain. Idéalement nous aurions fait ça au printemps, mais je pars à l’étranger pendant un petit bout ce qui, en bon français, vient « scraper » la patente.

P.B. : Comment en êtes-vous venu à faire partie des Showcase La Cabane?

S.B. : Francis qui organise les Showcase est un ami de longue date qui a d’ailleurs déjà fait parti du groupe Les Monsieurs. On joue ensemble dans d’autres projets et l’Albion qui va nous accueillir le 20 décembre prochain a toujours été pour nous un bar de prédilection pour aller jouer de la musique.

P.B. : Qu’avez-vous à dire aux gens qui ne vous connaissent pas afin qu’ils soient tentés de venir à votre spectacle?

S.B. : D’abord, topinambour ! Aussi, c’est sûr que ça va être un très gros party le 20 décembre prochain, la bière de l’Albion est excellente, Louis-Philippe Gingras fait du très bon matériel et ça nous ferait un très grand plaisir de jouer pour toi, peu importe t’es qui (sauf si t’es un ministre libéral ou conservateur, là on va peut-être se garder une p’tite gêne).

Pour découvrir un nouveau groupe c’est le 20 décembre prochain. Vous pouvez acheter des billets ici 

Commentaires