Carole-Anne Gagnon Lafond brille à The Voice en France

Entrevue par Martine Boucher
Photo: Facebook


C'est en 2012 à Star Académie que Carole-Anne Gagnon Lafond se faisait découvrir du public Québécois. Après avoir parcouru des kilomètres et avoir donné de nombreux spectacles à Abu Dhabi et au Maroc, la chanteuse de Sherbrooke brille sur la scène de The Voice en France. C'est avec la chanson Chandelier de Sia que Carole-Anne a convaincu deux coachs d'appuyer sur le bouton et de retourner leurs chaises. Après avoir reçu les éloges de Mika, c'est vers Florent Pagny qu'elle s'est tournée pour la suite de l'aventure. L'équipe de Petite Boîte a eu la chance de s'entretenir avec la chanteuse pour parler de cette grande aventure. 

P.B: J’ai su que c’est un militaire Français qui est à l’origine de ton passage à The Voice. Comment en es-tu venu à participer à l’émission?

Carole-Anne: On a été engagée pour faire des spectacles à Abu Dhabi pendant 8 mois, donc avec mon groupe on jouait dans les hôtels et il y avait une base militaire Française tout près. Les militaires adoraient venir nous entendre! Il y en a un qui avait remarqué ma voix et qui connaissait quelqu'un dans le casting de The Voice à qui il a envoyé mes trucs et la production m'a contacté pour la première audition que j'ai faite par Skype. 

P.B: Est-ce que c’était dans tes souhaits de percer éventuellement en France avant que tu sois invitée à The Voice?

C-A: C'est arrivé aléatoirement! J'étais dans d'autres régions géographiques à ce moment. Je n'avais pas prévu cibler la France nécessairement, je pense que c'est un heureux hasard! 

P.B: Avais-tu déjà pensé faire La Voix au Québec?

C-A: Non étant donné que j'avais déjà fait un concours et que je connais toute la gang des productions J qui ont fait Star Académie et qui font La Voix. Je pense que j'étais rendue ailleurs au Québec pour faire un autre concours et j'étais déjà partie un peu à l'étranger, donc je n'avais vraiment pas à l'esprit de faire La Voix au Québec. 

P.B: Florent Pagny et Mika se sont retournés pour toi, tu as choisi Florent Pagny, pourquoi?

C-A: J'ai choisi Florent parce que je pense que nos familles de voix s'apparentent. C'est quelqu'un qui cherche dans son équipe des voix puissantes, des gens qui sont des musiciens vocaux. Mika lui cherche plus des artistes, des personnalités vocales qui différent de la normale. Florent donne davantage dans ce dans quoi j'aimerais m'en aller. 


P.B: Toi qui a été proche des Français tout le mois dernier, comment as-tu vécu les événements de la semaine passée (Charlie Hebdo)?

C.A: J'ai été sous le choc! C'est la première fois que j'ai cette question-là et je suis contente de l'avoir parce que c'est d'actualité et c'est quelque chose qui m'a frappé puisque j'étais à Paris tout le mois de décembre et que ça aurait pu arriver n'importe quand. Ça m'a beaucoup secoué, surtout que ça touche aux libertés d'expression qui est quelque chose au Québec qui nous touche beaucoup. J'avais beaucoup d'amis qui étaient à proximité quand c'est arrivé. J'ai changé ma photo sur les réseaux sociaux pour le Je suis Charlie, je pense que c'est un événement qui va marquer longtemps et qui j’espère, va changer les choses et mettre fin à tout ce qui se passe. 

Pour suivre l'aventure de Carole-Anne à The Voice, suivez-la via Facebook et Twitter!

Voyez l'audition à l'aveugle de Carole-Anne, ici!

Commentaires