Juste une affaire de gars | De l'humour et des chars

Article par Stéphanie Lagüe
Photo par Marie-Laurence Marleau


Le week-end dernier avait lieu le Salon de l’auto à Montréal. Cette année, Juste pour rire a décidé de présenter un unique spectacle d’humour en lien avec les voitures.

C’est au Théâtre St-Denis qu’avait lieu ce spectacle animé par le seul et unique amateur de chars du Québec : Michel Barrette! Ce spectacle mettait en scène des amateurs de voitures, mais aussi des personnalités qui n’aiment pas du tout les voitures.

Une belle brochette d’humoristes

Dans le camp des amateurs, il y avait naturellement Michel Barrette, qui nous racontait ses histoires et anecdotes sur le monde de l’automobile. Comme il est un excellent conteur, le spectacle a duré plus de temps que prévu au grand bonheur des spectateurs qui en redemandaient.

Alain Dumas a renoué avec son personnage de mécanicien, Jean-Guy Houde, abordant son mécontentement vis-à-vis les voitures électriques et hybrides. Réal Béland a lui aussi renoué avec son personnage de Monsieur Latreille et a appelé une connaissance d’un spectateur qui venait d’avoir un accident avec sa voiture neuve. Toujours un moment cocasse lorsque la personne réalise qu’elle s’est fait piéger!

Le numéro mettant en scène Mario Jean et Michel Barrette nous a ramenés dans les années 60 où les vendeurs de voitures étaient quelque peu malfrats. Ces derniers personnifiaient des vendeurs de voitures qui essayaient de vendre à leur client (Olivier Barrette, fils de Michel Barrette) une voiture qui n’avait rien à voir avec ce qu’il recherchait.

Maxim Martin et Anaïs Favron se sont quant à eux perdus au milieu de nul-part sans GPS. Une histoire qui arrive à tous les couples au moins une fois et qui a bien fait rire le public, qui s’est assurément reconnu.

Martin Perrizzolo pour sa part, nous a démontré ce que signifiaient selon lui certains panneaux de signalisation. Un de mes numéros préférés du spectacle! Absurde, comme on l’aime! Et parlant d’absurde, Emmanuel Bilodeau, porte-parole d’En ville sans ma voiture, nous a expliqué pourquoi il avait une relation de haine avec les voitures. Haine qui  provient en fait de son père qui avait une peur bleue des stationnements. Tout un personnage ce Monsieur Bilodeau!

Pierre-François Legendre et Rémy Girard ont fait un numéro de stand up comme dans le temps de Gilles Latulippe avec des bonnes blagues de chars. Puis, Sylvain Larocque est venu nous parler de son dégoût pour les voitures et de ses péripéties avec son seul œil. Racontant entre autres, la fois où il a presque frappé Boucar Diouf.

Une découverte pour moi fût Neev qui nous a transportés dans l’univers des taxis. Il a bien fait rire le public avec ses différents personnages de chauffeurs de taxi. En passant par le chauffeur de taxi Africain, jusqu’à la femme chauffeuse de taxi qui fume depuis sa deuxième année. Un nouvel humoriste à surveiller!

Moment musical de la soirée : Stephen Faulkner est venu nous faire son succès Si j’avais un char, accompagné du public et de tous les humoristes présents. Un beau moment!

Cette première édition de Juste une affaire de gars aura réussi à réunir des humoristes de talents qui nous ont fait rire toute la soirée et qui ont relevé le défi de la première édition avec brio! Déjà hâte à l’année prochaine pour assister à la deuxième édition, s’il y en a une bien sûr!

Pour voir toutes nos photos de cette soirée, cliquez ici!

Commentaires