Entrevue avec Jack Asselin de The Carpetbaggers

Article par Stéphanie Lagüe
Photo: La Cabane

Petite Boîte est le partenaire officiel des Showcases à L’Albion à Joliette. Le spectacle du mois de mars aura lieu le 14 mars prochain. Voici une entrevue avec un des membres du groupe qui performera sur la scène : Jack Asselin.
Petite Boîte : Comment en êtes-vous venus à faire un groupe vous et Joël Desmarais-Racine?
Jack Asselin : Nous sommes un trio d’Americana (Folk/Blues/Country). J’ai démarré le projet avec mon grand chum Alexandre Rivest-Blais et un contrebassiste. Joël Desmarais-Racine a remplacé ce dernier. La chimie s’est installée immédiatement entre nous trois, ce qui est rare en threesome! (rires) À force de jouer un peu partout, la formule s’est améliorée, nous aimons voyager léger, jouer unplugged dans les rues l’été. Le trio s’est donc transformé en version acoustique avec une instrumentation plus traditionnelle : guitares acoustiques, banjo, mandoline, harmonica, harmonies vocales et percussions à la Mumford And Sons. Nous nous échangeons tour à tour ces instruments sur scène, ce qui rend les prestations dynamiques, surprenantes et imprévisibles et oh combien, différentes. 
P.B. : Pourquoi avoir appelé le groupe The Carpetbaggers ?
J.A. : C’est l’expression que nous aimons: Carpetbagger est un terme péjoratif désignant un individu originaire du Nord des États-Unis venu s'installer dans le sud lors de la reconstruction qui a suivi la Guerre de Sécession, avec l'intention de profiter de la situation confuse du pays. Pour nous, considérant nos influences musicales et notre façon de voir la vie, en tant que Yankees ou Nordistes entre guilllemets, nous endossons cette insulte avec plaisir!

P.B. :Avez-vous un EP ou un cd? Si non, prévoyez-vous en faire un?

J.A. : Il n’y a pas d’album des Carpetbaggers au sens propre, bien que nous jouons quelques compositions originales, notre mandat est plus de faire découvrir des artistes, des classiques que nous aimons. C’est un band de scène, né pour la scène. Par contre, mon dernier album solo, The Tooth, The Witch, The Queen of Hearts and The Screamin’ Tatonka, est un album des Carpets. Bien que je sois l’auteur des chansons, la musique est celle de notre band. Mais non, nous ne prévoyons pas faire un album..
P.B. : Comment en êtes-vous venus à faire partie des Showcases La Cabane?
J.A. : Nous en sommes venus à faire partie des showcases de La Cabane grâce à Francis Malo qui est un ami et avec qui j’ai partagé la scène quelques fois en solo ou avec les Carpets. Nous sommes très fiers d’en faire partie, nous sommes très fiers de faire partie de tout ce qui a trait à la promotion de notre scène Joliettaine. Merci à Francis pour ces beaux projets qui sont plus que vitaux en cette période de transition du milieu musical.

Pour découvrir le groupe, ce sera le 14 mars prochain à L’Albion à Joliette. 
Pour acheter des billets, c’est ici 

À venir Sara Dufour en entrevue!

Commentaires