10 Questions | Tina-Ève aka. notre summer love

Article et photos (1-2) par Martine Boucher
Photo (3) Béatrice Munn


1. Es-tu contente de la réaction du public et de la critique depuis la sortie de Dompter la bête?

Oui, je suis très contente parce que les gens me disent que c'est un album qu'ils écoutent en boucle et qu'ils l'aiment beaucoup. Les critiques ont été positives aussi et m'ont même permis de mieux me comprendre moi même. Le regard des autres sur notre propre musique peut vraiment être révélateur. 
 
2. Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, comment décrirais-tu ta musique?
 
C'est de la musique intense, avec une certaine profondeur, je crois, tant dans les propos que dans la musique. Un album qui n'est pas nécessairement « léger  » puisque dense et interprété avec beaucoup d'émotions, mais je crois que les gens qui aiment la chanson et les interprètes seront heureux de découvrir mon univers. C'est mordant, sensuel, réconfortant, fragile et fort et puis tout ça sur une musique tantôt trip hop, tantôt rock. 
 
3. Quelle est ta chanson préférée sur l'album? 
 
Ma chanson préférée c'est Pitou piteux parce que j'aime beaucoup la mélodie qui va du très aiguë au très grave. Je la trouve intéressante musicalement. Gilles Brisebois, mon réalisateur a vraiment réussi à créer l'ambiance que je voulais et pourtant tout ce que je lui ai dit c'est : « J'entends des chevaux au galop, quelque chose de lourd et d'un peu angoissant » . Il avait le don de me comprendre alors que j’étais tout sauf précise. Aussi, textuellement je la trouve touchante puisque je dis à un garçon en peine d'amour que je veux le consoler et c'est quelque chose qui me ressemble parce que les garçons un peu tristes et mélancoliques je trouve ça infiniment charmant. 
 
4. Quelles ont été tes inspirations pour cet album?

Musicalement : Richard Desjardins, Yann Perreau, Portish Head, Fiona Apple, Radio Head, Marie-Jo Thério 

Textuellement je dirais que les gens qui m'inspirent musicalement m'inspirent aussi pour les textes, mais sinon il y a Patrice Desbiens et tous les livres que je lis et qui mènent parfois à une chanson par exemple « Dans l'St-Laurent de tes faiblesses» m'a été inspiré par le livre « Femme qui court avec les loups » qui est une bible pour moi puisque c'est un livre qui parle de contes et qui a une profondeur qui me permet de me connecter avec la femme créative et plus sauvage en moi. 
 
5. Ton album à pour titre : Dompter la bête Qu'est-ce qui t'a amené à opter pour ce titre?

Il y a plusieurs facettes en moi. Il y a l'artiste évidemment qui est généralement très libre et insouciante, mais il y a aussi la femme, la rebelle, la nerd, la déprimée, l'amoureuse, la frustrée, la peureuse, la gamine, etc. je ne les nommerai pas toutes parce que je ne crois même pas toutes les connaitre encore! Faire cohabiter toutes ces facettes de moi, leur donner l'espace et l'attention nécessaire c'est tout un contrat que certains appellent: «Trouver l'équilibre» et puis c'est un peu ça dompter la bête pour moi. C'est arriver à trouver cet équilibre en apprenant à gérer et à vivre avec tout ce que je suis de beau et de moins beau. La musique m'aide à y parvenir, mais je ne crois pas que je puisse dire que je suis encore parvenue à dompter ma propre bête ! Je trouvais que c'était quelque chose de très universel puisqu'on a tous nos défis personnels et nos combats à mener, alors je me suis dit que ça ferait un bon titre d'album ! 
 
 
6. Peux-tu me parler un peu du processus de création de cet album? 
 
Écrire les chansons de cet album m'aura pris 5 ans. J'ai commencé à l'écrire à l'École Nationale de Chanson de Granby en rêvant de faire un album, mais en ne sachant pas du tout comment j'y parviendrais. En sortant de l'école, j'ai fait des concours et j'ai rencontré mon gérant Élian Mata qui m'a permis de réaliser un EP et cet album. Fin octobre 2014, Gilles Brisebois a accepté de réaliser mon album et nous avons commencé à nous rencontrer 2 fois par semaine afin de faire de la recherche et de la création. Nous nous sommes vus à cette fréquence pendant environ 7 mois et finalement l'album est né ! Il y a eu des moments de pur bonheur pendant la création de cet album puisque le studio est chez Gilles alors on avait le temps de boire une bière, d'écouter du jazz et de savourer le plaisir d'être ensemble à créer un album. On a travaillé fort, mais toujours dans la joie et j'en garde des souvenirs mémorables.  Je crois que quand j'ai écouté mon album un mois après sa sortie, c'est un des rares moments dans ma vie où j'ai été vraiment fière de moi. Fière d'être allée au bout, d'avoir osé me commettre et peu importe le succès ou la retombée que ça aura, je crois qu'on fait d'abord de la musique pour .... faire de la musique ! Ça a été une grande chance et une grande joie d'être entourée d' Yves Desrosiers, Dan Thouin, Ange Curcio et Guy Kays et puis c’est la talentueuse Béatrice Munn qui a fait les photos de la pochette et c'est Camille Gélinas qui signe le superbe graphisme de l'album. 
 
7. Pour les gens qui aimeraient te découvrir sur scène où pourront-ils le faire prochainement?

Prochainement,  je vais entamer la création de ce fameux spectacle qui sera diffusé à partir de l'automne prochain donc les gens peuvent toujours aller sur ma page Facebook pour être au courant de ce qui se passe et souvent je donne des petits cadeaux. J'offrirai d'ailleurs prochainement à mes fans un carnet de recettes inspirées par les 10 chansons de mon album ! 
 
8. Prends-tu des vacances cet été? 

Non, je ne prends pas de vacances, mais je vais tâcher d'aller marcher avec mon chien le plus possible, de faire du hot yoga et de faire du camping avec mes amis. 

9. Qu'est-ce qu'on peut te souhaiter pour la prochaine année?

D'être encore et toujours plus connectée à ma créativité et de vivre en accord avec moi-même. 

10. En terminant, chez Petite Boîte on aime bien savoir ce qui joue dans le Ipod de nos artistes favoris. Toi, quelle chanson ou  quel album écoutes-tu en boucle ces temps-ci?

J'écoute du Liliane Pellerin, une auteure-compositrice-interprète qui me fait tellement de bien quand je l'écoute que ça finit par faire mal !  


On vous invite à vous procurez l'album Dompter la bête
Suivez également Tina-Ève sur les réseaux sociaux via Facebook ou via sa page web

Commentaires