Tribus | Une pièce de théâtre magique au théâtre La licorne

Article par Marie-Michèle Cadieux
photo: PL2 Studio
C’est avec beaucoup d’émotions que s’est déroulée la première médiatique de la pièce Tribus mercredi soir dernier. La pièce a débuté sur un ton plutôt humoristique faisant rire le public plus d’une fois. Puis, nous avons ensuite versé quelques larmes sur une fin plus dramatique.
La pièce de Nina Raine traduite par Jean-Simon Traversy raconte l’histoire de Billy qui est sourd de naissance vivant dans une famille entendant où les communications ne sont pas leurs points forts. Leur façon de communiquer est parfois maladroite, agressive ou tout simplement inadéquate. Malgré la surdité de Billy, il essaie à plusieurs reprises de s’intégrer dans les discussions, mais il est souvent mis à part de sa propre famille. Sa vie change complètement lorsqu’il fait la rencontre de Sylvia, une jeune fille qui est sur le point de devenir sourde elle aussi. Sylvia qui vient d’une famille sourde, connait le langage des signes ainsi que la communauté malentendante et elle initie Billy à ce monde en lui apprenant le langage des signes. C’est à ce moment qu’il réalise qu’il peut lui aussi communiquer plus facilement comme tout le monde avec ce nouveau moyen de communication. Il fait comprendre à ses parents toute la peine qu’il a de ne jamais avoir été compris complètement. Il leur demande de faire un effort en apprenant le langage des signes pour communiquer avec lui afin de lui prouver pour une fois qu’il compte pour eux.
C’est un beau reflet de la société dans laquelle nous vivons, inondés par les médias sociaux et la technologie, on oublie parfois la base de la communication. Malgré que nous soyons entendants, parfois nous préférons simplement se texter plutôt que de prendre le temps de se parler de vive voix. En plus de nous faire réfléchir sur les relations interpersonnelles que nous entretenons, la pièce nous fait vivre un amalgame d’émotions durant 1h45. Contrairement à du théâtre vaudeville, c’était très intense et rempli d’émotions.
La réussite de cette pièce est entre autres grâce aux talents des comédiens. Tous les personnages prennent vie grâce à la manière dont la pièce est jouée. Tribus met en scène Caroline Bouchard, Catherine Chabot, Benoit Drouin-Germain, David Laurin, Jacques L’Heureux et Monique Spaziani. Ils ont su livrer une excellente performance qui a fait toute la différence. David Laurin dans le personnage de Billy arrive vraiment à nous faire croire qu’il est sourd, puisqu’il maîtrise parfaitement son personnage en ajustant sa voix parfaitement comme une personne sourde. Il a même appris le langage des signes pour cette pièce.
Il faut dire que le choix du théâtre y est aussi pour quelque chose. Cet endroit petit, chaleureux, intime et non conventionnel fait en sorte qu’on a l’impression de vivre le moment présent avec les comédiens pour mieux ressentir leurs émotions. La pièce est jouée à 360 degrés, ce qui veut dire que les spectateurs sont assis tout autour de la scène. Il y a donc parfois des comédiens qui se retrouvent de côté ou encore très rarement de dos au public. Lorsque la pièce a débuté, j’avais peur que ce soit dérangeant, mais la mise en scène très bien réalisée, fait en sorte qu’on arrive toujours à voir tout de même le visage et l’émotion des personnages.
Cette pièce de théâtre originale et accessible à tous, pourrait bien changer l’avis de certaines personnes qui ne sont pas ferventes de théâtre. Une histoire excellente, des comédiens hors pair, un endroit et une ambiance parfaits, font de cette pièce, sans aucun doute la meilleure que j’ai vue jusqu’à maintenant.
La pièce est présentée à La Licorne jusqu’au 19 septembre et la troupe partira ensuite sur les routes du Québec. Croyez-moi, c’est une pièce qui vaut vraiment la peine d’être vue.
Pour vous procurer des billets, cliquez ici !

Commentaires