Une rentrée Montréalaise réussie pour Coeur de pirate au Métropolis

Article et photos par Martine Boucher



Mercredi dernier avait lieu un des retours sur scène les plus attendus cette année, celui de Coeur de pirate! C'est au Métropolis dans le cadre de Pop Montréal que la chanteuse a choisi de faire sa grande rentrée Montréalaise qui suit la sortie de son troisième opus Roses et qui donne le coup d'envoi d'une tournée au Canada, aux États-unis et en Europe. Cette fois-ci, Béatrice Martin présente un album bilingue et qui détonne de ces albums précédents non seulement grâce au son plus pop-électro, mais également grâce à un style plus éclaté, varié et  coloré. Un album qui lui permettra de s'attaquer au marché anglophone et par le fait même de faire découvrir sa musique à plus grande échelle. 

La dernière fois que j'ai vu Coeur de pirate sur scène, c'est il y a environ 4 ans alors qu'elle présentait le dernier spectacle de la tournée Blonde et qu'elle était enceinte de plusieurs mois. Assise au piano, timide et peu bavarde, la chanteuse offrait à l'époque un spectacle linéaire bien qu'à la hauteur de son talent. Cette fois-ci, on est complètement ailleurs! Définitivement, Coeur de pirate est maintenant une bête de scène! Je ne sais pas si c'est la maturité ou l'arrivée de sa petite Romy, mais la jeune chanteuse semble si heureuse sur scène. Elle sourit, s'adresse au public avec humour et aisance et... elle danse! Bon, clairement la danse n'est pas le plus grand talent de Béatrice Martin (quoiqu'elle m'a tout de même surprise). Parfois trop placés ou trop poussés, ses pas de danse moderne ajoutent somme toute de la personnalité à son spectacle et la foule a visiblement adoré la voir bouger. C'est nul autre que le chorégraphe Nico Archambault qui signe la mise en scène du spectacle. Il a réussi à faire ressortir en Béatrice une féminité et une sensualité qui lui vont à ravir.

La chanteuse qui se payait un petit retour en arrière en nous offrant plusieurs pièces de ses albums précédents, nous a clairement démontré son évolution. On sent qu'à chaque album, elle prend de l'assurance, qu'elle essaie des choses et qu'elle ose faire ce qu'elle aime. Avec l'album Roses, on s'éloigne du traditionnel piano-voix qu'on lui connaît. On y entend davantage de reliefs, des mélodies plus travaillées et des percussions. C'est différent et toujours aussi bon que ce qu'elle faisait avant. 

Coeur de pirate sera de retour sur la scène du Métropolis le 23 mars prochain­. Achetez vos billets ici

D'ici là, vous pouvez vous procurer son album Roses et visiter son site web en cliquant ici


Voici son plus récent vidéoclip pour la pièce Crier tout bas: 




Commentaires