Un premier gala de l'ADISQ tout en variétés

Article par Karianne Falcon
Photos par Andreanne Coggins

Mardi dernier, le Métropolis a accueilli plusieurs artistes de la chanson et de l’humour en nomination au premier gala de l’ADISQ. Sur le tapis rouge précédant la cérémonie ont défilé Amélie Veille, Ariane Moffatt et sa conjointe, Bruno Pelletier, le couple formé d’Édith Cochrane et Emmanuel Bilodeau, Fred Pellerin, Louis-Jean Cormier, Maxime Landry, Pierre Lapointe et Pierre Kwenders, qui a remporté le trophée du meilleur vidéoclip de l’année. Parmi les artistes et groupes émergents ont aussi foulé le tapis rouge le chanteur Bernhari, ainsi que les bands The Barr Brothers et The Season. Mais, nos deux coups de cœur demeurent incontestablement Mara Tremblay, qui est arrivée dans une petite robe or, telle une déesse grecque, et le chanteur Samian, qui a profité de sa nomination dans la catégorie album hip hop de l’année pour faire sa première apparition publique avec sa nouvelle compagne, la splendide Karine Vanasse.

C’est le journaliste Olivier Robillard-Laveaux qui était aux commandes de ce premier gala de l’ADISQ 2015, accompagné de l’animateur Claude Rajotte, qui tenait le rôle d’analyste, et relevait les faits saillants des carrières de chacun des artistes dans la course au trophée Félix Leclerc. Cette soirée, présentée par la chaîne télévisée Musique Plus, était simultanément diffusée en ondes. Tout au long du gala, des artistes bien connus et appréciés de chez nous et des talents de la relève ont été récompensés pour leurs réalisations. Plusieurs prestations musicales sont aussi venues donner le ton à la soirée. Il y a d’abord eu Alex Nevsky avec sa pièce Himalaya, puis le groupe The Season, originaire de Québec, qui a interprété sa chanson Whatever, qui sonne drôlement comme le style musical de Mika, mais avec une saveur un peu plus rock. Sont aussi montés sur scène Yoan Garneau, gagnant de la Voix II avec ses succès Dis-moi et Gonna Fall In Love With You, le rappeur Eman, de la formation Eman X Vlooper, le groupe Tire le coyote avec son titre Jolie Anne, ainsi que Patrice Michaud qui a offert son morceau Je cours après Marie et qui a chanté en duo avec Salomé Leclerc.
Voici un récapitulatif des nommés et gagnants de la soirée de ce premier gala de l’ADISQ 2015.

Meilleur vidéoclip de l’année

Mardi gras -Pierre Kwenders GAGNANT

Album de l’année rock

Toutte est temporaire - Daniel Boucher
Chien noir- Caravan
Paradis City- Jean Leloup GAGNANT
Île de rêves- Les Marinelles
Santa Marie- Dany Placard.

Meilleur album hip hop de l’année

Refus global- Cheak
Radiothérapie- Dramatik
XXL- Eman X Vlooper GAGNANT
Enfant de la Terre- Samian
Le Québécois- Sir Path

En remportant le trophée dans cette catégorie, le groupe Eman X Vlooper s’est vu remettre un chèque de 5000$ de la compagnie Stingray Music, qui en était à sa treizième année de collaboration avec le Gala de l’ADISQ.

Artiste québécois de l’année s’étant le plus illustré hors Québec

Cœur de Pirate
Pierre Lapointe - GAGNANT
Les Sœurs Boulay
Klô Pelgal
The Barr Brothers

Pierre Lapointe n’a pas caché sa joie en recevant le Félix de l’artiste de chez nous s’étant le plus démarqué hors Québec, avec son album Paris Tristesse qui fait fureur en France. Il a avoué être ravi de repartir avec cette distinction, d’autant plus qu’il a trouvé difficile son exil chez nos voisins français. Il sera en spectacle le 30 novembre prochain au Théâtre du Rond Point, à Paris, près des Champs-Élysées, pour y continuer son ascension.

Album de l’année : Choix de la critique

Zulu- Galaxie
27 fois l’aurore- Salomé Leclerc
Paradis City- Jean Leloup GAGNANT
Panorama – Tire le coyote
Les Grandes Artères- Jean-Louis Cormier

Excepté les trophées du meilleur album rock de l’année et de l’album de l’année : Choix de la critique, Jean Leloup s’est vu décerner la couronne du Roi du Métropolis, avec 32 trophées ADISQ remportés en carrière, incluant les deux remportés pendant la soirée.

Album de l’année traditionnel

Trousse du temps des fêtes- Alain François
Têtu - Le vent du Nord GAGNANT
 Ste-Waves – Les Poules à Colin
Les Métamorphoses – Mélisande
Les vents orfèvres – Jean-François Bélanger

Malheureusement, le groupe ne pouvait être présent à la cérémonie, puisqu’il était en spectacle en Norvège.

Album de l’année country

Fille du vent – Cindy Bédard
Volume 2 – Éric Goulet
3e RUE SUD- Maxime Landy GAGNANT
Yohan- Yohan
20 – Laurie Leblanc
Mario Peluso

Maxime Landry était honoré de remporter le trophée Félix Leclerc pour son album country 3e RUE SUD, qui porte le nom de la rue où il a grandi à St-Gédéon-de-Beauce, comme il l’a mentionné en acceptant son prix. Il a tenu à remercier Renée Martel, Laurence Jalbert, Paul Daraîche et Sarah Bourdon qui ont uni leur voix à la sienne pour donner le résultat qu’on connaît.

Meilleur album de l’année – Musique du monde

Navegar – Bïa GAGNANT
Le Dernier Empereur Bantou – Pierre Kwenders
Pampa Blues – Tango Boréal
Immigrand – Wesli

Album de l’année classique solistes et petit ensemble

Chopin 24 préludes – Alain Lefebvre
Amazing Grace – Marie- Josée Lord
Yanona Flakoska  GAGNANT

Madame Flakoska ne pouvait être présente à la soirée, puisqu’en spectacle en Allemagne.

Album de l’année classique orchestre grand ensemble

Kent Nagano
Angèle Dubeau      GAGNANT
Catherine Perrin
Yannick Nézet-Séguin
Angèle Dubeau n’était pas de la soirée, car elle performait le soir-même dans une salle de Laval.

Album de l’année jazz

Quantum Emie R Roussel Trio GAGNANT
Jacques Kuba Séguin
Rémi Bolduc

Album de l’année anglophone

Where I belong – Bobby Bazini   GAGNANT
Popular Problems – Leonard Cohen
The Barr Brothers – Sleeping operator
Yohan – Yohan

Bobby Bazini était en concert au Nouveau-Brunswick lors de la remise des prix, mais avant préparé une petite vidéo pour l’occasion, dans laquelle il mentionnait que c’était un honneur pour lui de partager une catégorie avec le célèbre Leonard Cohen.


Spectacle de l’année en humour

One manu show – Emmanuel Bilodeau
Philippe Bond 2 – Philippe Bond
Pas trop catholique – Cathy Gauthier    GAGNANT
Plus sexy que jamais – Philippe Laprise
Chien – Mike Ward

Album de l’année : réinterprétation

Légende d’un peuple Le Collectif – artistes variés
Betty Boffasi – Artistes variés
Merci Serge Reggiani – Isabelle Boulay
Paris Tristesse – Pierre Lapointe               GAGNANT

Album de l’année alternatif

Bernhari – Bernhari
Tss Tss – Chocolat
Zulu – Galaxie                            
27 fois l’aurore – Salomé Leclerc
À la manière des anges – Mara Tremblay

Album de l’année meilleur vendeur

Là dans ma tête – Marc Dupré
Paradis City – Jean Leloup
Merci Serge Reggiani- Isabelle Boulay
M - Marie-Mai

Plus tard qu’on pense – Fred Pellerin  GAGNANT

Félicitations à tous nos artistes québécois pour leur travail acharné et une mention spéciale à Jean Leloup et Pierre Lapointe qui ont brillé lors de cette soirée du Premier gala de l’ADISQ 2015.

Commentaires