Ton petit look ou comment mener une parfaite vie de jeune adulte!

Article et photos par Marie-Laurence Marleau


Pour souligner les cinq ans de leur blogue Ton petit look, les jumelles Carolane et Josiane Stratis ont lancé mercredi soir le livre Ton petit look, un guide pour jeunes femmes adultes, qui démystifie plusieurs sujets tabous et qui nous offrent plusieurs conseils pour mener à bien notre vie d’adulte. S’étant donné comme mandat d’aborder des sujets plus intimes que sur leur blogue, Carolane et Josiane voguent dans les sphères plus intimes et abordent avec justesse et une pointe d’humour la beauté, l’acceptation de soi et la sexualité. Toutefois, elles naviguent aussi dans des sujets plus légers comme la vie en appart, le coffre à outils pour débutants, la gestion de l’argent et les réseaux sociaux.

Que vous soyez jeunes adultes ou sur le point de l’être, vous trouverez assurément votre compte dans ce guide où tout est dit et tout est permis. Rencontre avec deux jeunes femmes pleine d’ambition qui nous proposent un livre beau, jeune et branché, qui en vaut le détour!

Petite boîte : Les filles, d’où est venue l’idée de créer un livre à partir du blogue Ton petit look?

Carolane : En fait, c’est très drôle parce que j’ai reçu un courriel en décembre. C’est moi qui s’occupe de la boîte courriel de Ton petit look puis j’ai lu vite parce que je lis tous les courriels vraiment vite, puis sur le coup, je n’ai pas trop répondu parce que je ne comprenais pas trop pourquoi on m’écrivait.

Josiane : Puis la Maison d’édition Cardinal est revenue vers nous en janvier. On s’est dit « Ah, ce serait l’fun de faire un livre pour nos 5 ans! ». On a tout de suite sauté sur l’occasion et on est embarqué là-dedans. Ça a été un gros stretch, mais c’est vraiment l’fun!

Petite boîte : Pour concevoir le livre, avez-vous puisé dans des chroniques déjà écrites, ou est-ce entièrement de la nouveauté?
Carolane : C’est entièrement de la nouveauté, mais c’est sûr qu’il y a des thèmes qui nous tiennent à cœur et qui reviennent souvent. L’acceptation de soi, on peut difficilement l’enlever de notre ADN.

Josiane : C’est la même chose pour la mode et la beauté, puis on a demandé à certaines collaboratrices qui avaient déjà travailler sur Mon petit look d’approfondir le sujet et de changer complètement leur texte pour que ça aille dans un livre, donc ce sont tous de nouveaux textes!

Vous parlez d’acceptation de soi, est-ce qu’il y a d’autres thèmes qui vous tiennent particulièrement à cœur dans le livre?

Carolane : On aime particulièrement la maladie mentale. En fait, le problème c’est que la maladie mentale m’aime beaucoup!(rires) Tous les défis de la vie, je pense que ça nous tient à cœur d’en parler parce que personne ne veut jamais en parler. On se dit, si personne ne le dit, on va le dire, donc c’était sûr que ça allait prendre une bonne partie du livre et c’est vraiment la section la plus épaisse.

Josiane : Sinon, on aime vraiment parler de sexualité parce qu’il y a comme une gêne qui s’est installée depuis quelques années à propos de ça, puis on trouve ça un peu nono. On veut se donner le droit de parler de tout ce qu’il y a par rapport aux femmes, sans que ça soit gênant et qu’il n’y ait jamais de tabous sur rien parce qu’on n’est pas des personnes gênées à la base, puis on est capable de parler à quelqu’un de ce qu’on a mangé et de la finalité de ce qu’on a mangé. (rires)

Selon vous, qu’est-ce qui distingue Ton petit look par rapport à d’autres livres qui abordent le thème d’adulte au féminin?

Carolane : Souvent, les livres qui parlent d’adultes sont écrits par de vieilles personnes. Nous, on n’a pas encore 30 ans, alors on s’est dit qu’on avait le droit. Souvent aussi, ce sont des livres qui sont écrits selon des valeurs judéo-traditionnelles, alors c’est rare que tu vas écrire dans un livre que t’as le goût de coucher avec des filles si tu as le goût d’essayer ou que tu peux faire une dépression, subir un avortement ou comment ça se passe te refaire une vie après t’être faite violée. Ça ce sont des trucs que, d’habitude, dans les livres d’adultes, c’est quelque chose qu’on essaie de cacher.

Josiane : Pour nous, c’était aussi important que si on montre un pendant, on montre l’autre. Par exemple, se faire avorter et élever un enfant avant la vingtaine, puisqu’il y a une de nos collaboratrices dans le livre qui a eu un enfant avant 18 ans. On voulait montrer le plus possible les deux bords. Puis aussi, on s’adresse aux jeunes adultes et habituellement, les guides sont plus faits pour les jeunes adolescents en fleur et nous ça nous faisait plaisir de parler plus aux adulescents. Entre 18 et 25 ans, il y a beaucoup de choses qui se passent, mais il n’y a personne qui s’occupe de ses gens-là et c’est pour ça qu’on est là. (rires)

Quel est le meilleur conseil qu’on vous a donné pour mener à bien votre vie de jeune adulte?

Josiane : C’est de prendre soin de ses affaires, mais toutes ses affaires, donc son corps, sa tête, son crédit, son appart. C’est de réussir à prendre soin des choses puis de nous-mêmes.

Carolane : Ouais, puis aussi de s’accrocher. On en parle un peu dans la préface, mais une de nos amies de cégep s’est suicidée cet été, puis on a été à son enterrement. On s’est rendues compte à ce moment-là que tout le monde l’avait eu tough, mais que ce n’est pas tout le monde qui avait dealer avec de la même façon. « S’accrocher, aller chercher de l’aide s’il le faut et se dire que ça va bien aller », c’est pas mal le conseil qu’on nous a le plus donner, puis qu’on essaie de le pousser le plus possible dans le livre.


Ton petit look est disponible en librairie depuis mercredi. Petite boîte est tombée sous le charme et vous recommande ce merveilleux guide de survie pour une vie d’adulte épanouie! Vous pouvez aussi continuez de suivre les chroniques de Carolane et Josiane Stratis via leur blogue, tonpetitlook.com

Commentaires