La Voix | Patricia Bernier la récompense de la détermination!

Entrevue par Martine Boucher
Photos : TVA



Petite Boite : Aujourd’hui, ça fait 48h environ que tout le Québec a vu ta performance à La Voix. Comment se sont passés ces dernières heures?

Patricia: Je te dirais que c'est un 48h qui est épuisant à cause de toutes les émotions et de l'adrénaline qui retombe. J'ai revécu ce moment-là encore plus intensément, puisque j'avais ce regard extérieur. J'avais le ''shake'' quand je regardais ma performance. Donc, je dirais définitivement un 48h étourdissant et remplis d'amour. Ces deux derniers jours, je n'ai pas été en mesure d'avoir un sommeil réparateur; la tête tranquille.

P.B : Avais-tu prévu un événement particulier pour écouter l'émission dimanche?

P: On était une dizaine de personnes chez moi et on a pu regarder ça tous ensemble. Je tenais quand même à être chez moi vu toutes les émotions que ça peut faire vivre. Évidemment, j'ai versé une petite larme. (rires) Je voulais vraiment vivre ça dans l'intimité. J'ai eu plein de beaux commentaires de gens qui voulaient me voir à La Voix. Ça faisait longtemps que des gens qui regardent l'émission et qui me connaissent depuis longtemps me disaient '' Enfin, j'avais hâte de t'y voir! '' Ils étaient convaincus que ça allait arriver, parce qu'ils croyaient en moi. J'ai vraiment trouvé ça beau de recevoir ce genre de message.

P.B : Parles moi du parcours qui t’a mené à la voix?

P: J'ai commencé au piano, mais j'avais également négocié quelques cours de chant dans mes cours de piano. Pendant mon adolescence, j'ai fait beaucoup de concours de chant. Et de concours en concours, l’intérêt s'est développé. À mes 18 ans, j'ai pris la décision d'aller au CEGEP de Drummondville étudier la musique. Ensuite, ça a déboulé! Je suis déménagé à Drummondville puis ensuite à Montréal. Depuis que je suis arrivé à Montréal, j'ai la chance de me produire régulièrement, ici et là avec différentes productions. Actuellement, je fais aussi l'école à distance en communication.

P.B : Qu’est-ce qui t’a motivé à aller faire les auditions de La Voix?

P: En fait, je ne pouvais pas ne pas les faire! C'est un peu comme s’empêcher de peut-être avoir une belle opportunité. Je vois ça comme ça! C'est une opportunité en or et quand on travaille fort, on veut toujours s'améliorer et aller plus loin. Pour moi, La Voix c'était un objectif aussi; Est-ce que je serais capable d'y aller? Est-ce que je réussirais si j'y allais?... J'ai fait les auditions trois fois pour La Voix. Je crois beaucoup au travail. Dans ce métier, on travaille très fort et les débouchés sont rarement immédiats. Je crois beaucoup à la persévérance. Je pense que La Voix c'est le fruit de beaucoup de travail!

P.B : À la suite de ton audition à l’aveugle, les 4 coaches se sont retournés. Tu as décidé de te joindre à l’équipe de marc, qu’est-ce qui a motivé ton choix?

P: C'était beaucoup par rapport à ce qu'on a pu découvrir de lui au fil des trois dernières saisons de La Voix. Il est là depuis le début! C'est quelqu'un qui s'implique beaucoup et qui démontre beaucoup d’intérêt à être là et ça on le voit à sa façon de travailler avec ses candidats. Quand je parle de travail et de persévérance, je trouvais que Marc venait rejoindre ses idéaux-là. Aussi, il entretient de belles relations avec les gens qui entrent dans son équipe. C'est ce qui a motivé mon choix à y aller avec Marc!

P.B : Qu’aimerais tu travailler avec lui?

P: D'aller chercher plein de sonorités différentes. De sortir de mes zones de confort. Aussi, travailler la façon de rendre la chanson. C'est un ''performer'' incroyable Marc et il a cette capacité de bien rendre ses chansons. L’interprétation était jadis une de mes faiblesses et je pense qu'on peut aller pousser encore plus mes capacités d’interprète ensemble.

P.B : Une journée d’audition dans la peau de Patricia ça ressemble à quoi? Comment arrives-tu à gérer ton stress?

P: Durant ces journées-là, il y a beaucoup d'attente. Je suis quelqu'un de très dans ma tête. Je réfléchis beaucoup. Je peux rester assise trois heures sans parler. Je pense à plein de choses et je planifie les choses. Je suis très cérébrale! Donc, je suis resté très calme. J'avais ma famille et mes proches avec moi. Ils respectent beaucoup ma façon de vivre les choses. Donc, ils m'ont laissé cet espace-là dont j'avais besoin. J'étais calme et silencieuse, mais c'est certain que ça bouillait en dedans de moi. Ça se passe tout à l'intérieur!

P.B : Comment entrevoyez-vous la suite de l’aventure?

P: Je veux vivre une étape à la fois. Je veux bien faire et bien préparer chacune des étapes. Vivre le tout de façon paisible. Ce qui est le plus important pour moi, c'est d'être fière de moi et d'être contente du résultat de chaque étape. Je pense que peu importe ce qui arrive, si je suis fière de toutes les fois où j'aurai performé à La Voix, je serai gagnante. Tout ce que je ferai à La Voix ça va rester; ça va rester sur les réseaux sociaux, dans la mémoire des gens. C'est très important pour moi, d'être capable d'assumer tout ce que je ferai à La Voix .


P.B : Tu dois recevoir énormément de messages via les réseaux sociaux et on sait tous que c’est difficile de répondre à tout le monde, Si on profitait de cette entrevue pour répondre à tes fans qu'est-ce que tu leur dirais?

P: Que chaque mot est lu avec attention et ils sont tous importants. C'est incroyable de voir que les gens qui ne te connaissent pas personnellement, viennent te dire ''Hey, j'ai aimé ça mo!'' Je suis quelqu'un qui dans la vie, se réjouit de petits riens. En ce moment, j'ai une surdose d'amour. Tout ça est absorbé tranquillement! J'essaie de répondre à tout le monde, mais des fois Facebook ne collabore pas. (rires) Mais, c'est vraiment très important pour moi. Le lendemain de La Voix, je me sentais en voyage. J'étais bien et j'avais constamment le sourire aux lèvres.

Ne manquez pas les duels dès dimanche le 21 février sur les ondes de TVA pour connaitre la suite de l'aventure de Patricia à La Voix.

Question de patienter d'ici là, revoyez ici un extrait de son audition à l'aveugle.


Commentaires