Petit love pour Koriass!

Article et photos par Martine Boucher



Ahhhh le rap! Trop souvent le mal-aimé de la musique. Certains le trouvent agressant, d'autres littéralement violent, une poésie boboche rimant avec bitch, money et gunshot... J'avoue que je n'en suis pas fan. J'en ai écouté un peu au début de ma vingtaine, mais sans plus. Le rap anglophone, ça ne passe pas pour moi! J'ai toutefois toujours aimé le phrasé unique au rap Québécois, sans par contre en écouter quotidiennement. Depuis samedi dernier, j'avoue que j'ai redécouvert le rap! 

C'est au Club Soda que le chanteur Koriass lançait son plus récent album Love suprême. Il m'a eu! Je suis tombée sous son love suprême. 

Love suprême

Quelques semaines après la sortie de son EP Petit love (un petit teaser, question de patienter un peu), koriass a choisi de présenter ce quatrième album en carrière sur scène en formule lancement-spectacle. D'abord à Québec, sa ville de résidence, puis à Montréal devant ses fans, sa famille et les médias. Le rappeur issu du milieu défavorisé de Montréal-Nord, aborde cette fois-ci à travers ses textes l'amour-propre et narcissique, le tout à travers le personnage (Korey Hart) qu'il met en scène à travers ses chansons. Les douze pièces que l'on retrouve sur l'album sont entrecoupées de narrations réalisées par l'acteur Gilbert Sicotte. Une voix paternelle qui méprise le personnage et son narcissisme. Une mise en scène qui met les bases autour du concept de l'album.

Mis à part Gilbert Sicotte, Koriass compte parmi ses collaborateurs des artistes tous plus talentueux les uns que les autres. Sur la pièce Blacklights, mon coup de cœur de l'album, Koriass utilise un extrait remixé de la pièce Un trou noir au bout d'un appât des soeurs Boulay. Un mix savoureux qui s’avère rempli d'émotions. Aussi, notons le travail de Sabrina Halde (Groenland), de Loud, de Lary kidd et de Philippe Brault à titre de réalisateur. Une première pour lui dans le monde hip-hop.

Natural born féministe

Le passage remarqué du chanteur à Tout le monde en parle a d'autant plus alimenté la frénésie Koriass qui perdure depuis plusieurs jours. Arborant un discours féministe rare chez les hommes et encore plus chez les rappeurs, il s'est exprimé sur la condition des femmes dans notre société en notant entre autres, l'inaccessible atteinte de l'équité, les agressions sexuelles beaucoup trop nombreuses et banalisées et les stéréotypes sexuels imposés aux enfants. 

Il est revenu sur le texte qu'il a écrit il y a quelques mois sur le site d'Urbania, racontant le viol de sa blonde et mère de ses deux filles. Sous le regard attentif et reconnaissant de la grande Lise Payette, il s'est prononcé de façon assumée et inébranlable. «Si je peux empêcher juste un gars de "passer à l’action", ça va être bien.» 

Parce que comme il le dit si bien, ''l'engagement c'est dans l'action'', Koriass se joint à Julie Miville-Dechêne, présidente du Conseil du statut de la femme afin d'aller sensibiliser les jeunes dans les CEGEPS sur la culture du viol. Chapeau!

Finalement, le rap...

Finalement, le rap de Koriass je l'aime beaucoup. L'artiste réussit à travers ses textes et ses mélodies à raconter quelque chose. Son style très technique propose une poésie bilingue dense et percutante. En plus, de son talent en tant qu'auteur-compositeur-interprète, le gars est beau, réfléchit, intelligent, d'une douceur naturelle et par-dessus tout, féministe. 

Depuis son lancement, j'ai acheté deux de ses albums que j'écoute en boucle dans la voiture, au travail, en cuisinant.... partout, tout le temps! Venant d'une fille qui n'aimait pas le rap, c'est quand même un bel exploit signé Koriass.


Notre top 3 de l'album Love suprême

3. Love suprême (avec Sabrina Halde du groupe Groenland)
2. Drive
1. Blacklights

*** Mention spéciale à la pochette de l'album qui est magnifique. 

Pour voir toutes mes photos de l'événement, c'est ici



Pour connaître les prochaines dates de spectacles de Koriass, visitez son
 site officiel ici

Pour lire tous les textes de Koriass sur Urbania, cliquez ici. 

Commentaires