Une Émilie Janvier reconnaissante et fière à son premier lancement

Article par Amelie Carrier
Photos par Andreanne Coggins


« Je suis vraiment ravie. Je suis émue, je suis touchée, je suis reconnaissante et je suis fière. » Émilie Janvier, l’une de celles qu'on a connues à la télé-réalité Phénomia en 2003, était au Cabaret du Lion D'or le 18 avril dernier. Depuis son passage à l'opéra du rock il y a 13 ans, elle a fait beaucoup de chemin et nous présente aujourd'hui son tout premier album éponyme qui comporte 10 chansons. Elle en présente cinq au public pendant la soirée, tantôt plus douces, tantôt plus rythmées.

Sur son opus, Émilie Janvier traite de thèmes comme l’amour et le deuil entre autres avec des textes intelligents et touchants. Romantique et sensible, elle aborde chaque pièce avec une voix des plus douces. Le contenu de l’album représente les étapes de son évolution de jeune fille à adulte.

Du haut de ses 26 ans, l'auteure-compositrice-interprète a été accueillie en grand. Dès son entrée sur scène, elle reçoit une dose d’amour incroyable de sa famille qui est aux premiers rangs, ainsi que du public et d’amis du milieu de la musique. Après la première chanson, très douce, elle s’empresse de lancer « Wow! Ça part fort! Quelle dose d’amour incroyable. Est-ce que je peux vous appeler quand j’ai des downs? » Elle offre également son premier extrait radio « Trois ou quatre pas », et termine avec « La valse des continents », dernière chanson sur l’album.

De touchants hommages

Elle rend également hommage à son frère sur l’album, Jean-Philippe Janvier, décédé des suites d’un cancer il y a plus de 3 ans avec les pièces « 7 février » et « Tes flocons ». Jean-Philippe était celui à qui Émilie montrait ses textes. Il écrivait beaucoup lui aussi et est toujours là pour elle, même aujourd’hui. Quand l’artiste voit des flocons de neige depuis son décès, elle pense toujours à lui et les flocons le font revivre auprès d’elle.

Suite à cet événement, Jean-François Breau, son beau-frère, est devenu comme son deuxième grand frère. Elle lui offre donc la touchante « Un pacte » pendant le lancement. Sa famille est le ciment de son album.

La soirée de lundi était l’aboutissement d’un rêve qu’Émilie Janvier chérissait depuis de nombreuses années. Sa grande sœur Marie-Ève Janvier, accompagnée de son conjoint Jean-François Breau, étaient l’un de ceux sur place pour célébrer l’événement et supporter leur sœur (et belle-sœur), tout comme l’étaient par exemple ses collègues musiciens Alex Nevsky, Amélie Larocque, Élie Dupuis et Alexe Gaudreault.


Vous pouvez vous procurer son album Émilie Janvier sur iTunes ici et la suivre sur Facebook ici.  

Commentaires