Les Francofolies déclare l'été arrivé pour de bon!

Article par Martine Boucher
Photos: Équipe Spectra

Cette année, c'est sous un ciel gris que les festivités extérieures entourant les Francofolies se sont amorcées. Bien vite, les nuages se sont dispersés pour laisser place aux artistes venus divertir les foules et enflammer le Quartier des spectacles de Montréal. 

Chaque année, les organisateurs nous proposent une programmation diversifiée, mettant en vedette des artistes de la scène émergentes comme des artistes établis. Cette 28e édition ne fait pas exception!

Coup d'envoi

Pour donner le coup d'envoi, les Francofolies nous ont offert une soirée sous le signe Hip-Hop qui a attiré une foule monstre. Mettant en vedette Loud Lary Ajust, Brown, Alaclair ensemble et ceux qui font beaucoup jaser ces derniers temps pour leur poésie franglaise : Dead Obies­. Le public a également eu droit à des présences surprises dont celle de Karim Ouellet et celle du rappeur Koriass. Un show qui déménage et qui donne chaud; parfait pour entamer une belle longue semaine et demie de musique francophone en plein cœur de la métropole. 

Mille et un visages


Pour la seconde soirée, mise à part Sara Dufour, Joseph Edgar, Jason Bajada, Les Respectables et Sans pression, les gens qui se sont déplacés sur le site du festival ont eu droit à un spectacle très attendu sur la scène Bell: Le spectacle Fioritudes. Ce spectacle qui figurait à la programmation de la soirée d’ouverture des Francos à la Place des Arts il y a deux ans, se veut un hommage à l'oeuvre de l'auteur-compositeur-interprète Serge fiori. Mettant en vedette 5 artistes de talent : Ian Kelly, Marie-Pierre Arthur, Antoine Gratton, Alexandre Désilets et Chloé Lacasse. 

Le premier samedi des Francofolies est toujours une soirée à ne pas manquer! Cette année, William Sévigny, Renee Wilkin, le duo Blé, Ariane Zita et plusieurs autres se sont produits sur les différentes scènes avant de laisser place à Pierre Lapointe. Ce spectacle marquant les 10 ans de l'album La forêts des mal-aimés (et oui, déjà 10 ans!), a permis aux spectateurs de redécouvrir l'album platine en intégral. Pour ce faire, Lapointe est monté sur scène accompagné des même musiciens qu'à l'époque. Un spectacle qui revient beaucoup dans le top 1 des spectacles coup de cœur de cette édition. 

S'en sont suivi tout au long de la semaine, Ariane Brunet, David Jalbert, Jonathan Painchaud, Stefie Shock, Alexe Gaudreault, Patrice Michaud, Dumas, le duo 2Frères, Amélie Veille, Remi Chassé, Rosie Valland, La Bronze, Andie Duquette, Éli et papillon, Philippe Brach, Medhi Cayenne, Laurence Nerbonne, Louis-Jean Cormier et plusieurs autres. 

Notons la présence d'Ariane Moffatt qui a lancé une invitation à la communauté LGBT suite aux événements tragiques d'Orlando. Une invitation qui a visiblement été entendue et qui a attiré une foule dense. C'est au son de ses pièces pop-électros qu'Ariane Moffatt a choisi de rendre hommage aux victimes. Entrant sur scène vêtue du drapeau arc-en-ciel, symbole de la fierté LGBT, l'auteure-compositrice-interprète a entamé le spectacle avec une pièce de circonstance, ma préférée de son plus récent album, Les tireurs fous. Elle a par la suite offert ses plus grands succès, en plus de présenter les pièces de son album 22H22 et de faire des reprises parfaitement revampées. 

Mis à part l'incident de la soirée du vendredi le 17 juin qui a réclamé l'intervention policière afin de disperser une foule agressive posant des gestes de vandalisme, on peut dire que cette 28e édition des Francofolies s'est déroulé dans le calme et le plaisir. 

Pour tout savoir sur les francofolies et consulter la liste complète des spectacles de cette édition, cliquez ici

À l'année prochaine, chère Francofolies!




Commentaires